in

Lions indomptables : Antonio Conceiçao est-il réellement l’homme de la situation ?

Conceisalo Anto

Récemment prolongé de 2 ans à la tête de la sélection nationale, Antonio Conceiçao a étalé ses limites le 6 août 2021 lors de la défaite 2-1 du Cameroun face à la Côte d’Ivoire à l’occasion de la 2e journée des Eliminatoires de la Coupe du monde. Une contreperformance qui jette un zeste de doute chez les supporters en vue d’une victoire à la Can 2021 et d’une qualification au mondial qatari.

Conceisalo Anto
Antonio Conceiçao ne rassure pas (c) Droits réservés

Le contrat Antonio Conceiçao,à la tête de l’équipe nationale du Cameroun a été renouvelé. La cérémonie de signature de contrat a eu lieu le vendredi 27 août 2021 et a été présidé par le ministre des Sport et de l’Education physique Narcisse Mouelle Kombi. Selon ce dernier, il allait de soi que le Cameroun prolonge le Portugais au regard de ses résultats jugés satisfaisants : une seule défaite (3-1) au Cap-Vert depuis sa prise de fonction. Le Minsep avait par ailleurs annoncé que Conceiçao que le président Paul Biya lui-même, s’était montré en faveur d’une prolongation de l’actuel sélectionneur et de son staff.

Les doutes refont surface

Le début de la campagne de qualification des Lions indomptables pour la Coupe du monde 2022 au Qatar n’est pas de nature à rassurer les supporters même les plus optimistes. Après une piètre prestation dans le jeu malgré la victoire d’entrée contre le Malawi, Eric Maxim Choupo-Moting et ses coéquipiers sont tombés hier soir face à la Côte d’Ivoire et perdent la première place du groupe.

Devant les quelques milliers de spectateurs autorisés, et sur une pelouse médiocre, les Ivoiriens prennent l’avantage à la 20e minute, grâce à un penalty de Sébastien Haller. L’attaquant profite d’un coup franc dévié par le bras du Camerounais Vincent Aboubakar, pour sanctionner les visiteurs (1-0). Haller est ensuite à la réception d’une passe, délivrée par Jean Evrard Kouassi. L’avant-centre croise bien sa frappe, doublant ainsi la mise : 2-0, 29e. La réduction du score des Camerounais au retour des vestiaires sur un pénalty de Ngamaleu n’y changera rien : score final 2-1 en faveur des Eléphants.

La méthode Conceiçao marche-t-elle ?

Au-delà du résultat, c’est le travail du coach qui est remis en question. Entre difficultés à trouver une équipe type, choix sportifs contestables et niveau de jeu peu enthousiasmant, les objectifs assignés à l’entraîneur à savoir : gagner la Can à venir à domicile et qualifier le pays pour la prochaine Coupe du monde s’annoncent d’ores et déjà ardus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CNRD Mamady Doumbouya

Auréole Tchoumi : « La situation en Guinée est la résultante de l’éternisation au Pouvoir »

Djamel Belmadi

Djamel Belmadi craintif avant d’affronter le Burkina Faso au Maroc