in ,

Cameroun : Les soignants annoncent la reprise de leur grève

Rompue par une trêve d’une semaine, la grève d’une semaine, la grève des soignants reprendra dans les prochains jours.

Hopitaux
Vue extérieure de l'Hôpital central de Yaoundé (c) Droits réservés

La grève enfile sa blouse

Dans leur sortie ce 16 juin, les leaders syndicaux sont sans appel ; la grève dans les établissements de santé va reprendre incessamment. Comme ils l’ont fait durant près de deux mois, les personnels de santé temporaires entendent monter au créneau pour revendiquer de meilleures conditions salariales. Comme à l’heure habitude, ils vont marquer un arrêt du travail de 7 h 30 à 12 h 30 tous les jours de lundi à vendredi. C’est l’engagement que ces derniers ont pris à la suite de leur réunion d’évaluation du 16 juin.

Dans leurs rangs, certains membres ont émis le vœu que la mobilisation soit revue de cinq à trois jours de la semaine « Ceux qui soutenaient qu’on passe de cinq à trois jours ont été mis en minorité ». C’est ce qu’a laissé entendre  Sylvain Nga Onana, le président du syndicat CAP/Santé. Du reste, cette concertation a été capitale pour ces derniers dans l’élan d’humanisation du traitement des personnels temporaires de santé.

Pour approfondir :   André Luther Méka : « L'âge de Paul Biya est un atout de gouvernance pour le Cameroun »

La reprise de la grève perlée fait suite à une semaine de cessation qui aura permis aux meneurs du vent de contestation de renouer avec leur base pour l’atteinte du nouveau challenge. . « Il fallait qu’on se requinque et surtout qu’on remobilise les personnels de santé », a expliqué Sylvain Nga Onana. Selon le président du syndicat CAP/Santé, la reprise de la grève a été actée après le constat fait de l’inaction du gouvernement à proposer quelque chose de concret.

Pour approfondir :   Partenariat avec 1xbet : Selon la FIFA, Samuel Eto’o n’a violé aucun texte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Celestin Bedzigui2

Le vivre ensemble : De la manipulation à l’instrumentalisation politiques

Poissons Avaries

1337 cartons de poissons toxiques interceptés à Kribi