in

Législatives et Municipales 2019 : Vers un affrontement entre Kamto et Kingué dans le Moungo ?

Maurice Kamto et Paul Eric Kingue

L’ancien maire de Njombé Penja, Paul Eric Kingué –directeur de campagne de Maurice Kamto lors de la présidentielle de 2018 – a appelé ce 18 janvier ses militants à se mobiliser pour les élections locales, au moment où le MRC enregistre de plus en plus de recrus dans le département du Moungo.

                       Maurice Kamto et Paul Eric Kingue
Maurice Kamto et Paul Eric Kingué lors de la campagne pour la Présidentielle – (c) DR

« Militants et sympathisants du Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN), en prélude à la fête nationale de la jeunesse du 11 Février 2019 prochain et aux échéances électorales avenir, notamment les élections municipales, législatives et régionales, j’appelle le Bureau National du MPCN, chaque militant, voire sympathisants à une forte mobilisation en vue d’apporter un succès retentissant à cet événement majeur », a écrit Paul Éric Kingué dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

L’ancien maire de Njombé Penja invite les militants de cette commune située dans le département du Moungo, région du Littoral à « attacher du prix à cette directive car, cette mobilisation est d’une importance capitale pour notre parti politique, le MPCN », conclut-il.

De son côté, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), continue de recevoir dans ses rangs des démissionnaires d’autres formations politiques comme le RDPC et le SDF, dans cette partie du pays. Ces nouvelles recrues ont contribué à donner un poids politique considérable au parti de Maurice Kamto qui, pendant la présidentielle, y avait bénéficié en partie, de la forte popularité de Paul Eric Kingué.

L’ancien pensionnaire de la Prison de New-Bell,  condamné  à vie avant d’être acquitté, harangue déjà ses militants, bien que n’ayant pas encore quitté officiellement la coalition autour du leader du MRC. Ce qui laisse  tout de même présager une « bataille de fauves » entre le candidat malheureux à la dernière présidentielle et son directeur de campagne, dans le département du Moungo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ping kamto fayulu

Yann Gwet : « au Cameroun, au Gabon, désormais en RDC, nous avons des Présidents autoproclamés »

manaouda malachie nouveau minsante

Grève dans les hôpitaux publics : Un sursis de trois mois accordé au Minsanté