in

Le Sultan Njoya dresse une liste de Bamoun assassinés ou poignardés dans le Noun en septembre – Communiqué

Roi-Bamoun1.jpg

Le Sultan El-Hadj Ibrahim Mbombo Njoya Roi des Bamoun a produit un communiqué ce lundi 25 septembre dans le quel il réagit à l’assassinat de Monsieur Charles Etoundi, Proviseur du Lycée Bilingue de Foumban.


Roi-Bamoun1.jpg
Le Roi des Bamoun – DR

Comme l’a rapporté Lebledparle.com, dans la nuit du vendredi 22 au 23 septembre le proviseur du Lycée Bilingue de Foumban et Monsieur Hyppolite alias « Tommy » commerçant au quartier Kounga Dallas à Foumban ont été assassinés à Foumban. Sur les réseaux Sociaux, chacun est allé de son interprétation, y voyant une atteinte du vivre ensemble dans cette partie du Cameroun.

La réponse du Roi des Bamoun

Sa Majesté le Sultan El-Hadj Ibrahim Mbombo Njoya Roi des Bamoun,

Présente au non du peuple Bamoun et en son nom propre, toutes ses condoléances à ces deux familles si brutalement et durement éprouvées.

Il convient de mentionner qu’en ce mois de Septembre, Monsieur Njoya Amadou, homme d’affaire Bamoun, résidant en Guinée Equatorial, venu pour la fête de la tabaski a été attaqué à coups de poignard et sa voiture incendiée; à Foumbot, un jeune Bamoun a été assassiné  à coups de machette ; tout récemment, Imam Cheik Hussein Fiffen, a été agressé et sa voiture emportée ; c’est aussi le cas du Dr Kuate, Directeur de l’hôpital de District de Foumban dont la voiture a été cambriolée. Pour ne citer que ces cas.

Il ne s’agit donc pas d’une mise en cause du vivre ensemble prôné par le chef de l’Etat, comme d’aucuns, mal intentionnés veulent faire croire. Aussi, le sultan roi des Bamoun, exhorte les forces de l’ordre de faire leur travail pour mettre ces bandits hors d’état de nuire.

Face à ces crimes crapuleux qu’il condamne avec la dernière énergie, il demande au Révérend Curée doyen de la mission Catholique, au Pasteur Président de la Région Synodale Noun-Nord de l’Eglise Evangelique du Cameroun et au Grand Imam Départemental du Noun, d’instruire et d’organiser des séances de prières en leur mémoire, et pour que ces actes odieux et cette recrudescence de la criminalité dans le Noun s’arrêtent.

Puissent leur âmes reposer en paix auprès du seigneur Tout-Puissant.

El-Hadj Ibrahim Mbombo Njoya, le 25 septembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    jean ernest ngalle bibehe minesec

    Cameroun : pour Ngalle Bibehe l’assassinat du proviseur du lycée de Foumban « met en mal l’intégration nationale et le vivre ensemble »

    florian ngimbis contre dinausores tour horizon

    Le blogger Florian Ngimbis tacle Vision 4: « Depuis des mois des journaleux de Vision 4 prêchent haine et division »