in ,

Le Cameroun enregistre une baisse de plus de 54 milliards de FCFA des recettes pétro-gazières

Cette chute a été observé en fin du mois d’octobre selon les chiffres de la Société nationale des Hydrocarbures (SNH).ionale des

SNH

Les recettes pétro-gazières du Cameroun, générées par la Société nationale des hydrocarbures (SNH), ont enregistré une baisse significative de 54,8 milliards de FCFA à fin octobre par rapport à la même période de l’année précédente. Cette diminution est principalement attribuée à la chute des cours du pétrole brut sur le marché international.

En effet, la SNH a versé 559,402 milliards de FCFA à l’État à fin octobre, comparé à 614,277 milliards de FCFA à la même période l’année précédente. La cause, est la constante fluctuation du coût du baril de pétrole brut sur le marché mondial. Le prix moyen du baril a chuté de 43%. Il  est passé de 124 dollars US (60,781 mille FCFA) en juillet 2022 à 70 dollars US (42,455 mille FCFA) en octobre 2023.

Pour approfondir :   Owona Nguini : « Personne ne se cachera derrière le masque de la manipulation instrumentale pour empêcher la régulation de la terre »

Le gouvernement camerounais prévoit une nouvelle diminution des recettes d’hydrocarbures en 2024, avec une estimation d’environ 509 milliards de FCFA, soit une baisse de 2% par rapport à 2023. La production de pétrole brut a atteint 19,92 millions de barils au 31 octobre, comparé à 20,828 millions de barils à la même période en 2022. La production de gaz naturel a connu une hausse de 8,74% et a atteint  jusqu’à 2,181,01 millions de m3.

Des dividendes en hausse

Après déduction des charges, la SNH a reversé au trésor public la somme de 518,732 milliards de FCFA. Ce qui constitue une baisse de 18,5% par rapport à l’année précédente. Malgré la baisse des cours du pétrole, la SNH a également versé un dividende de 20 milliards de FCFA ;  une hausse de 55% des impôts et taxes par rapport à l’année précédente. Ces performances ont été saluées par le conseil d’administration ce 07 décembre 2023.

Pour approfondir :   Siméon Roland Ekodo Mveng : « Song Bahanag ne rassure pas »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nkoudou Twice

Arabie Saoudite : On n’arrête plus Georges Kevin Nkoudou qui se rapproche dangereusement de Cristiano Ronaldo

CNPS

L’Etat veut concurrencer la CNPS en créant une nouvelle structure de sécurité sociale