in

La revue de presse camerounaise du mardi 2 juillet 2024

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse matinale. Retrouvez ci-dessous, les informations telles que traitées dans les journaux parus en kiosque ce mardi 2 juillet 2024.

REVUE MBALO

Le quotidien InfoMatin de Dieudonné Mveng nous apprend ce matin que le ministre par intérim des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, le Pr Fuh Calitius Gentry, a réceptionné le siège abritant les locaux de son département ministériel, ce lundi, 1er juillet 2024, à Yaoundé, au cours de la réunion hebdomadaire d’évaluation des activités minières.

« Performance : Kribi à bon port ». Par ce titre, Mutations de ce 2 juillet 2024 nous apprend qu’avec un chiffre d’affaires de plus de 27 milliards FCFA en 2023, l’Assemblée générale du Port en eau profonde de Kribi se satisfait de ses réalisations et exhorte le Directeur général à poursuivre sa gouvernance et son plan de développement.

Selon le journal Regard International, le secteur des Douanes du Sud-Ouest est le seul secteur à avoir réalisé ses objectifs du 1er semestre. « Sous le haut pilotage de monsieur le ministre des Finances, suppléer par le Directeur général des Douanes et appuyer par monsieur le Gouverneur de la Région du Sud-Ouest, la progression sans cesse des recettes douanières dans la Région du Sud-Ouest est révélatrice une fois encore au cours du premier semestre 2024, de la bonne portée de cette région et de la reprise certaine des activités économiques dans cette région », lit-on dans le journal.

La place portuaire de Douala-Bonabéri a célébré le 28 juin dernier, la performance et la fidélité de ses clients en distribuant un montant total de 2 milliards de FCFA sous forme de ristournes à 104 armateurs, importateurs et exportateurs. Le quotidien Econews qui revient sur cette actualité de ce matin révèle que cette initiative généreuse s’inscrit dans la volonté du PAD de renforcer ses partenariats stratégiques et de stimuler la croissance du trafic maritime dans le port de Douala-Bonaberi, plateforme économique névralgique pour le Cameroun et la sous-région.

Pour approfondir :   Cameroun : La supposée "revenante" de Mbanga s'exprime "C'est faux que je suis morte" (Vidéo)

La capacité financière, l’insuffisance du matériel productif et la formation des ressources humaines sont quelques freins auxquels elles font face selon une étude de la Banque Mondiale. Pour y remédier, les experts proposent la facilitation des procédures administratives, la réduction des délais de paiement et la mise en place des instruments de garanties. Plus de précisions à retrouver dans les colonnes de Le Financier d’Afrique.

Dans un communiqué signé et rendu publique le 28 juin 2024, le ministre des Transports, Jean Ernest Ngallè Bibéhè sanctionne les personnes impliquées dans l’accident de circulation qui a causé la mort de l’ancien Lion Indomptable. Le journal Le Soir revient sur cette actualité dans sa publication de ce matin.

Alors que les différents états-majors des partis politiques sont déjà en ordre de bataille pour enrôler le maximum de leurs militants sur les listes électorales, dans la région de l’Est, cette opération remet plutôt au goût du jour la guéguerre que Benjamin Amama et Joseph Lé se livrent pour le contrôle politique de la Région de l’Est. « Ça bouillonne au point où certaines élites ne savent plus où donner la tête », lit-on dans les colonnes de Le Point de ce matin.

Pour approfondir :   Cameroun : La réponse de Célestin Djamen à ceux qui le critiquent d’avoir été à la suite de Joseph Dion Nguté au PAD

Le journal L’Indépendant paru ce matin renseigne que des pontes du régime d’intelligence avec la société agro-industrielle Camvert, « pillent à ciel ouvert et en toute impunité les forêts camerounaises ». À l’international, lit-on, la législation anti-déforestation divise les Etats-Unis et l’Union européenne.

Dans la perspective des échéances électorales à venir, le journal Camer Presse nous plonge dans des luttes politiques et révèle que le mouvement de soutient à Franck Biya « semble avoir maille à partir avec le parti au pouvoir dont il est naturellement proche ». Entre adoubement par certains responsables du RDPC, et crocs-en-jambe invisibles, les Frankistes naviguent dans les eaux en mouvement. D’après le journal, l’opposition, à travers Jean Robert Wafo, Rolande Ngo Issi, et Aloys Parfait Mbvoum a réagi.

Terre Promise s’intéresse ce matin au Pr Kontchou Kouomengni. Cloué sur un fauteuil roulant depuis l’accident qui a failli lui coûter la vie en 2018, lit-on, l’éminent universitaire et homme politique de haut vol vit reclus dans sa résidence de Bastos, à Yaoundé. L’homme, qui a par ailleurs été frappé par le décès de deux de ses filles, n’a cependant pas perdu de sa verve et prend plaisir à ressasser avec le visiteur les souvenirs de son immense carrière. C’est à lire dans Terre Promise de ce matin.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

diaspora camerounaise

Cameroun : La diaspora invitée à déclarer les revenus de leurs biens d’origine camerounaise

Image de l'accident de la Falaise de Dschang, ce lundi 1 juillet 2024

Falaise de Dschang : Encore des morts dans un nouveau drame