in

La revue de presse camerounaise du lundi 28 août 2023

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse édition de ce 28 août 2023. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues dans les kiosques ce matin au Cameroun.

le 28 aout 2023

Commençons ce matin avec la rentrée scolaire qui se pointe à l’horizon. Cameroon Tribune en kiosque ce matin nous apprend que dans la ville de Yaoundé, plus de 300 suspects malfaiteurs ont été interpellés. D’après le quotidien bilingue national, les éléments du groupement de la gendarmerie territoriale ont effectué des descentes le week-end dernier dans certaines zones criminogènes de la ville. Le but de cette opération coup de poing est d’assainir la capitale dans le sciage de la reprise annoncée des classes

Mutations aussi parle de la rentrée scolaire dans sa publication de ce matin. Selon le journal, 495 établissements scolaires clandestins ont été fermés par le ministre de l’Education de Base, Laurent Serge Etoundi Ngoa. Le membre du gouvernement évoque dans le journal, le défaut d’arrêté de création et d’ouverture des infrastructures dangereuses, inadaptées et accidentées, entre autres.

Parlons de la campagne de santé pour tous. L’hebdomadaire L’Essor en kiosque renseigne que du 25 au 31 août 2023, près de 10 centres de santé dans le Mayo Tsanaga, dans l’Extrême-nord mettront à la disposition des populations, des soins de santé pour différentes maladies. « Ces campagnes de santé régulièrement organisées à travers le territoire national mettent un accent particulier sur les dépistages de différentes maladies ainsi que des consultations et soins chirurgicaux », peut-on lire dans le journal.

Le Soir, s’intéresse à la 9e édition du programme phare du cabinet parlementaire DPE, vacances citoyenne et patriotique qui s’est refermée sous de meilleurs auspices, avec une expression forte de la sollicitude de l’honorable député de Yaoundé II, à l’endroit des 600 apprenants, tous les encadreurs et des Directeurs des 4 groupes de l’École publique de Messa. Le gouverneur de la région du Centre parrain de cette édition a présidé la cérémonie de clôture, mercredi dernier, en présence de nombreux convives. Les détails à lire dans les colonnes de Le Soir de ce matin.

Pour approfondir :   Cameroun : Les 3 morceaux et clips qui vous ont échappé cette semaine (Vidéos)

Le journal Meyomessala indique dans sa publication de ce matin que lors de la plénière de clôture du 15e sommet des Brics en Afrique du Sud, par la voix de son représentant personnel, le numéro un Camerounais a réaffirmé son soutien aux initiatives de mise en place d’une gouvernance mondiale plus juste et équitable. Entre autres résolutions de Johannesburg, la réforme du Conseil de sécurité de l’Onu, et la résolution pacifique des conflits sur la base de la médiation de l’Onu, constituent les fondements de la vision du chef de l’État depuis de longues dates.

La clandestinité gagne du terrain sur le tronçon Mbouda – Bafoussam, nous dit ce matin, Regard du Monde. D’après ce confrère, les populations sont confondues aux marchandises sur cet axe routier. « Cette route très fluide vit depuis quelque temps un laisser-aller des pouvoirs publics. La délégation départementale des transports et les forces de maintien de l’ordre font preuve de laxisme face aux surcharges. Les véhicules surchargent au grand mépris de tous sous prétexte qu’ils ont déjà payé la route », peut-on lire.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 1er octobre 2021

La Voix du Centre en kiosque nous apprend que le CPJ dénonce le laxisme de l’État sur l’affaire Samuel Wazizi. Selon Angela Quintal, coordinatrice du programme Afrique du comité pour la protection des journalistes (CPJ), qui s’exprime dans les colonnes du journal, le gouvernement camerounais a dissimulé pendant plusieurs mois la mort de Samuel Wazizi malgré les demandes répétées de ses proches. Pour elle, le président de la République du Cameroun, « Paul Biya, a promis une enquête. Mais quatre ans plus tard, il n’y a eu ni responsabilité, ni transparence…».

Sortons avec cette information sportive. La Voix des Jeunes renseigne que lors d’une assemblée générale organisée dimanche 27 août 2023 à Bafang, le Bureau exécutif de Unisport du Haut-Nkam, club emblématique de l’Ouest a réitéré son soutien au jeune promoteur sportif de 27 ans, Donald Ngameni, en le maintenant en poste comme président exécutif.

Très chers abonnés, c’est ici que prend fin cette revue de la presse ce matin. Merci d’avoir été des nôtres et à demain pour une nouvelle édition de la revue de la presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Arme C

Le Cameroun lance un recrutement de 2 000 commandos d’élite

332584210 524780543111946 5034595846179534896 n

Ligue des champions de la CAF : les leçons de l’élimination précoce de Coton Sport au tour péliminaire