in ,

La porte-parole de Samuel Eto’o confirme que l’équipementier One All Sports a « arnaqué » la Fecafoot

D’après Ernest Obama, des tractations sont en cours à la Fecafoot pour mettre fin au contrat de One All Sports.

One All Sports
One All Sports sort du silence (c) Droits réservés

Annoncé comme un équipementier historique qui offrira à la sélection camerounaise plus de gains que n’importe quelle marque par le passé, One All Sports aurait vendu du rêve à la Fecafoot. A en croire Ernest Obama dans une interview accordée à Info TV dimanche dernier, l’habilleur vietnamien n’a pas « respecté les clauses du contrat ». A titre d’exemple, le bus promis par One All Sports n’a jamais été octroyé aux Lions indomptables. Compte tenu des nombreux manquements évoqués par le porte parole de son président, la Fédération camerounaise de football envisage d’ores et déjà rompre son contrat avec One All Sports.

« On a signé un contrat avec One All Sports et la Fédération a constaté que One All Sports ne respecte pas certaines clauses contractuelles comme le bus. On a entamé un procès et on va vers une probable rupture de contrat. One All Sports ne respecte pas les accords », annonce Obama.

Pour approfondir :   Un journaliste de Jeune Afrique s’indigne de la montée du tribalisme au Cameroun

3 milliards annoncés en 3 ans

En rappel, le mardi 27 février 2024, la commission mixte présidence de la République et primature mise sur pied par Paul Biya a demandé à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), une copie du contrat de l’équipementier One All Sports pour examiner les clauses dudit contrat. L’entreprise est devenue l’équipementier des Lions indomptables en 2022. Selon Samuel Eto’o, One All Sports s’était engagé à verser la somme d’un milliard de FCFA par an à la Fecafoot. Soit un total de 3 milliards de FCFA à l’échéance contractuelle fixée à 3 ans. Des engagements financiers qui n’ont finalement pas été respectés.

Pour approfondir :   Cameroun : Une histoire d'enveloppe en vue de la participation au dialogue divise le Conseil national de la Jeunesse du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eto Onana

Comment Ernest Obama a tenté de réconcilier André Onana et Samuel Eto’o sans succès

Nkoa Rafael

La réponse cinglante de Raphael Nkoa à Ernest Obama après son interview