in

La cérémonie de réception du Complexe sportif d’Olembé reportée à une date ultérieure 

stade olembe

La cérémonie officielle de réception du « Python d’Olembé » et de ses annexes a encore avortée. La note d’information du Cocan signée le 2 décembre et que lebledparle.com a consulté, justifie ce report par des raisons « des opérations de recettes techniques et des contraintes d’agenda ».

stade olembe
Stade Olembé (c) Droits réservés

Dans une lettre du président du Président du comité local d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations, lebledparle.com apprend que la cérémonie de réception du complexe sportif d’Olembé et ses annexes, initialement prévue le 3 décembre a été reportée à une date ultérieure.

 « Le ministre des Sports et de l’Éducation physique, président du Cocan 20-21 et maitre d’ouvrage du chantier de construction du complexe sportif d’Olembé a l’honneur d’informer le public en général, et les médias en particulier qu’en raison des opérations de recettes techniques dudit chantier en cours et compte tenu des agendas, la cérémonie officielle de prise de possession de stade principal et de ses annexes initialement prévue le 3 décembre 2021 est reportée à une date qui sera communiquée ultérieurement », peut-on lire

Pour approfondir :   Diplomatie autour de la CAN 2021 : Paul Biya et Alassane Ouattara se sont entretenus

Annoncé pour être réceptionné ce 30 novembre 2021, l’antre de 60 000 places a connu un glissement et devait être livré plutôt le 3 décembre.

L’entreprise en charge de la construction de cette infrastructure, Magil, avait indiqué que les clefs du stade devaient être remises le mardi 30 novembre 2021. Le ministre Camerounais des sports et de l’éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi, avait donné des assurances à la confédération africaine de football qui s’inquiétait pour l’achèvement des travaux et menaçait même de retirer l’organisation du match d’ouverture au Stade d’Olembé, si la date du 30 novembre n’était pas respectée.

Pour approfondir :   Me Désiré Sikati au sujet des évènements de Bengbis : « Nous sommes clairement face à une justice sélective »

En marge de l’Assemblée générale extraordinaire de la faîtière du football africain la semaine dernière, la menace est retombée. Le discours martial de la CAF a cédé place, comme par enchantement, à celui dithyrambique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

minsante chez hilaire ayissi 2

Affaire Ayissi Mengue : La famille n’a toujours pas eu accès aux résultats de l’autopsie pratiquée sur la dépouille de son fils

img 8688

Brenda Biya : « Ma grand-mère m’avait dit, ton père, le Nnom Ngui, tu le connais bien, ne blagues pas avec lui »