in

L’ART donne un délai de 3 jours à Orange Cameroun pour se conformer 

Orange Cameroun Renaud

L’opérateur de téléphonie mobile est ainsi averti pour avoir fait la sourde oreille à une mise en demeure de l’Agence de régulation des télécommunications datée du 13 février 2020.

Orange Cameroun Renaud
Orange Cameroun (c) Droits réservés 

 En effet, le Directeur général de l’ART avait écrit au Directeur général d’Orange Cameroun pour l’inviter à se conformer sous quinzaine à la règlementation en vigueur en matière de communications électroniques…

Une correspondance qui est restée lettre morte au niveau d’Orange Cameroun. « Y faisant suite, une mission de contre-contrôle de l’évaluation de l’interconnexion à la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques effectuée par des agents assermentés de l’Agence de régulation des télécommunications en date du 22 juillet 2020, dans la ville de Yaoundé, a constaté sur procès-verbal que vous êtes auteur du non-respect de la réglementation en vigueur en matière des communications électroniques » a expliqué le DG de l’ART avant d’indiquer au parton d’Orange Cameroun que les manquements évoqués ci-dessus, exposent son entreprise à une pénalité de 300 millions de FCFA et la réduction d’un an sur la durée du titre d’exploitation.

Pour approfondir :   Cameroun : Quand les rumeurs des réseaux sociaux fourvoient Christian Penda Ekoka

« Vous disposez d’un délai de trois jours, à compter de la date de notification de la présente pour consulter votre dossier au siège de l’Agence et remettre vos observations écrites, conformément à la réglementation en vigueur » a souligné le DG de l’ART dans la lettre adressée le 07 aout 2020 au DG d’Orange Cameroun.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cameroun : Un pasteur assassiné à Batibo dans la Région du Nord-Ouest

Le 11 aout 2020

Cameroun : La revue de presse de ce 11 août 2020