in ,

Joseph Antoine Bell : « Le stade d’Olembé n’a jamais été sanctionné »

Porté à la tête du Comité d’orientation de l’Office National des Infrastructures et Equipements Sportifs (ONIES), Joseph Antoine Bell a la conviction que le stade d’Olembé comme toutes les autres infrastructures du Cameroun répond aux standards internationaux.

Joseph Antoine Bell
Joseph Antoine Belle (c) DR

Joseph Antoine Bell et l’ONIES

C’est dans une nouvelle sortie ce 17 juillet 2023 que Joseph Antoine Bell a parlé des infrastructures sportives du Cameroun. En évoquant leur étendue, il se félicite de l’approche visionnaire qui a permis de créer l’ONIES qu’il dirige pour s’occuper de leur pérennisation. Du haut de sa fonction de Président du Comité d’orientation de l’Office National des Infrastructures et Equipements Sportifs (ONIES), a tenu à taire toutes les folles rumeurs au sujet des stades du Cameroun

« Tous les stades de la CAN sont en mesure de recevoir des matchs internationaux. Et les autres infrastructures, parce qu’il ne faut pas les oublier le parcours Vita, le Palais des Sports, les pissines, toutes ces infrastructures sont à la disposition du public camerounais. » a confié Joseph Antoine Bell. Y compris le Stade d’Olembé que la rumeur annonce hors service « Le stade d’Olembé n’a jamais été sanctionné ; il n’a juste pas été inspecté. Et on a retiré le stade Ahmadou Ahidjo à cause de la pelouse lors du match contre le Malawi. » Développe-t-il.

Pour approfondir :   Elimination du Cameroun par l’Egypte : Les deux gros reproches de Joseph Antoine Bell à Aboubakar Vincent

A lui en croire, les infrastructures sous l’autorité de l’ONIES sont accessibles à diverses entités.  « Toutes les fédérations, toutes les associations socioculturelles ont leur place dans l’utilisation de ces infrastructures. » rassure-t-il.  L’ONIEC a donc les bras grands ouverts pour accueillir tous ceux qui sont désireux de venir utiliser les infrastructures. Nommé le 6 février 2023 par Décret présidentiel, Joseph Antoine Bell est bien déterminé à assumer pleinement son rôle pour le bonheur des infrastructures au Cameroun.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

armee camerounaise 1

L’Armée camerounaise lance une chasse à l’homme contre les auteurs de l’attaque meurtrière de Bamenda

Pierre Bleriot Nyemeck

« Samuel Eto’o aime qu’on lui dise qu’il est beau et qu’il est fort » : le consultant Blériot Nyemeck charge son « frère »