in

Jean Michel Nitcheu invite le ministre de l’Economie à mettre à sa disposition l’état des emprunts liés à la CAN 2022

Ousmane Mey et Nitcheu

Le député du Social Democratic Front (SDF), Jean Michel Nitcheu, a saisi par correspondance le 12 mars 2021, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement et du territoire, Alamine Ousmane Mey pour lui demander de mettre à sa disposition, « l’ensemble des emprunts à la CAN 2022 qui ont été contractés par l’Etat du Cameroun ».

Ousmane Mey et Nitcheu
Jean Michel Nitcheu et Alamine Ousmane Mey (c) Droits réservés

Les chantiers promis pour l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) n’ont pas encore entièrement été livrés, et les contrats de sous-traitance continue de faire l’objet d’âpres batailles, provoquant le ralentissement les travaux et par ricochet l’alourdissent la facture. C’est dans ce cadre que le parlementaire a saisi le gouvernement.

« Le Cameroun a contracté plusieurs emprunts dans le cadre de la CAN 2022. Le président vous a autorisé à signer des conventions de crédit dans ce sens.  En ma qualité de député de la Nation, je vous prie de bien vouloir tenir à ma disposition l’ensembles des emprunts (…) qui ont été contractés par l’Etat du Cameroun auprès des institutions privées et des organisations financières internationales bilatérales et multilatérales. Ainsi qu’à chaque fois, les modalités de financement de tous ces travaux, les taux d’intérêts, ainsi que les mécanismes de remboursement de ces différents emprunts contractés par l’Etat auprès des différents partenaires au nom du peuple camerounais », peut-on lire dans la correspondance de Jean Michel Nitcheu.

De mémoire, en février 2021, le président de la République, par décret, habilitait le ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) à formaliser une nouvelle convention de prêt de 55,16 milliards de FCFA, pour « le financement du projet d’achèvement des travaux de construction » de la même infrastructure.

Cette décision présidentielle avait relancé les suspicions de malversations qui planent sur la construction de ce complexe sportif, dont les travaux ont débuté le 7 mars 2017. « Le niveau astronomique du montant de cette convention de crédit laisse perplexe en même temps qu’il est potentiellement porteur de forts soupçons de détournement », alertait le député Jean Michel Mintcheu dans un courrier adressé le 19 février au secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh, qu’il présente comme le « président de la task force de la CAN [Coupe d’Afrique des nations] 2022 ».  

Le Cameroun accueillera la CAN en 2022, après le retrait de l’édition 2019, pour les questions liées aux retards observés dans les chantiers des infrastructures devant abriter la compétition. Jusqu’à date, le pays n’est toujours pas parvenu à livrer tous les chantiers qui lui avaient été commandés en vue de la tenue de cet événement sur son sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Val Steve

Valséro et Steve Fah engagent un nouveau clash sur les réseaux sociaux

D5zajrkXoAA1Y0v

Le personnel du chantier de construction du barrage de Nachtigal mis en chômage technique