in

Jacques Fame Ndongo : « J’adresse mes remerciements soutenus et appuyés au chef l’État, Paul Biya »

Jean fame ndongo

Promu au rang de ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur lors du réaménagement ministériel du 4 janvier dernier, le Pr Jacques Fame Ndongo n’a pas hésité à exprimer sa gratitude au chef de l’État.


Jean fame ndongo
Fame Ndogo – DR

Dans une interview accordée au poste national au lendemain de cette promotion, le grand chancelier des ordres académiques a invité la communauté universitaire à se mobiliser pour transformer le visage de l’Enseignement supérieur au Cameroun.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la première sortie du ministre d’État

« J’adresse mes remerciements soutenus et appuyés au chef l’État, Paul Biya. Mon deuxième sentiment, est un sentiment de grande satisfaction, non seulement pour ma très modeste personne, mais aussi et surtout pour le système universitaire camerounais. Car, c’est le président de la République qui a tracé le cap professionnalisation – assurance-qualité-employabilité des diplômes. Ce qui signifie que c’est le Président de la République qui a tracé la voie, et souhaite que je continue dans ce sillage. Cette bonification relative au titre de ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur est un signe d’encouragement, à aller de l’avant pour explorer les nouveaux chantiers avec la même vigueur et la même rigueur. Et je souhaite que tout le système universitaire camerounais se mobilise derrière les très hautes instructions de l’État, pour transformer radicalement, le visage de l’enseignement supérieur camerounais. » 

Pour approfondir :   Chronique : Un besoin pressant de politique au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaelle Enganamouit rails football academy

Gaëlle Enganamouit ouvre une académie de football féminin au Cameroun

Martin Camus Mimb

Réaménagement ministériel : Martin Camus MIMB donne des leçons à Mouelle Kombi