in

Issa Tchiroma Bakary sur la CRTV : « Nous ferons échec aux sécessionnistes » [vidéo]

Tchiroma-CRTV.JPG

Le Ministre de la communication était l’invité du 20h30 de la télévision publique ce vendredi 29 septembre 2017.


Tchiroma-CRTV.JPG
Issa Tchiroma Bakary sur la CRTV – Capture écran

Avant la tournée dans divers médias de la ville de Douala, le Porte-parole du gouvernement  a fini sa journée sur le plateau du journal du soir sur la CRTV,  pour parler  de la crise anglophone, qui peut connaitre un certain tournant ce premier octobre avec l’annonce de la partition du Cameroun par les sécessionnistes de l’Ambazonie.

Il a été très clair sur les antennes de la CRTV, la sécession n’a pas droit de citer, plutôt le dialogue. « Il y aura pas de sécession au Cameroun. Il y aura toujours de la place pour le dialogue ». « Nous ferons échec aux sécessionnistes », poursuit le Mincom.

Pour approfondir :   Marlène Emvoutou au sujet de la sextape de Paul Chouta : « Se rassurer sur sa virilité en se filmant pendant des ébats sexuels, lui permet de se reconstruire »

« La forme de l’Etat n’est pas négociable. Avant il y avait la république unie puis la république. Mais ça c’était avant », a-t-il indiqué également.

« Nous sommes 23 millions d’anglophones », a ajouté le ministre de la communication pour témoigner la solidarité des francophones à leur compatriote anglophones en proie à la violence.

S’agissant de la gestion de la journée du dimanche 01er octobre 2017 dans les régions anglophones, le ministre de la communication a dit sur  France 24 que « Les militaires ont eu  pour instructions de na pas user de la violence ».

Pour approfondir :   Cabral Libii : « Le combat politique n'est pas celui du vandalisme »

https://www.youtube.com/watch?v=_WoF1egvKIM


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mgr Abraham KOME

Crise anglophone : les Evêques du Cameroun revendiquent l’application de la décentralisation

Assou Ekotto

Ligue 1 française: Assou Ekotto écope d’un deuxième carton rouge en 3 journées