in

Humberto Bettencourt, coach du Cap-Vert, dit connaître les points faibles du Cameroun

Lors des éliminatoires de la CAN 2022, auxquels le Cameroun a quand même participé malgré sa qualification d’office en tant qu’organisateur, les Capverdiens sont venus chercher le nul à Ahmadou-Ahidjo (0-0 en novembre 2019) avant de l’emporter chez eux (3-1 en mars 2021).

Les Requins bleus du Cap-Vert ont l’habitude d’embêter les Lions indomptables. Les Camerounais n’ont pas oublié non plus que leur double confrontation avec le Cap-Vert avait été fatale lors des éliminatoires de la CAN 2013 (2-0, 1-2 en septembre et octobre 2012). Humberto Bettencourt, l’adjoint au sélectionneur Bubista, n’oublie pas ces faits d’armes. « Il est important de se souvenir des rencontres passées », dit-il. Toutefois ajoute-il : « Le match de demain (lundi) sera complétement différent. »

Pour approfondir :   Le bras de fer entre Paul Biya et Emmanuel Macron

Le Cap-Vert compte respecter son plan de jeu habituel et espère « dépasser l’adversaire en détectant ses points les plus faibles ». « Il y en a très peu, mais ils existent. Et nous ferons le nécessaire pour les exploiter », prévient Bettencourt. Un message que les Lions indomptables n’ont sans doute pas raté.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lionel Messi (c) Droits réservés

Coup dur pour le Gabon : CAN 2021 terminée pour Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina

Cameroun Cap

Le Cameroun se rate contre le Cap-Vert mais reste 1er, le Burkina Faso directement qualifié, le Cap-Vert devra attendre