in

Grève des enseignants : Le proviseur du lycée de Minkama accuse un enseignant d’appartenir au MRC et de vouloir déstabiliser le régime Biya

148275964 106279494833294 1797982334299131223 n

Dans un document ayant pour objet « Lettre d’observation » daté du 23 mars 2022, le proviseur du lycée de Minkama dans le département de la Lékié, Ebodé Noa Boniface accuse monsieur Amang François Kisito, en service dans ledit lycée d’affiliation avec le MRC, et d’inciter ses collègues à la rébellion en vue de déstabiliser le « régime du président Biya ».

148275964 106279494833294 1797982334299131223 n
Personnel du lycée de Minkama (c) Droits réservés

Dans cette lettre avec ampliation au Minesec, au préfet de la Lékié et au Sous-préfet de l’arrondissement d’Obala, le proviseur Ebodé Noa Boniface écrit : « J’ai l’honneur de vous signifier tous les manquements observés depuis le 21 février jusqu’à date : orchestration de la grève et excitation à la déstabilisation du régime du président Paul Biya », peut-on lire d’entrée de jeu dans cette lettre dont lebledparle.com a reçu copie.

Pour approfondir :   Vers un match amical Cameroun-Algerie ?

Dans le prolongement de sa note, le patron du lycée de Minkama reproche à son collaborateur de d’exciter « des enseignants à la révolte », même si cette volonté n’est pas suivie. L’enseignant hors-échelle souligne également que monsieur Amang François Kisito « dit à qui veut l’entendre qu’il est militant du MRC », non sans déplorer les « injures et calomnies » auxquelles ce dernier proférerait à l’endroit des autorités.

Pour conclure, le proviseur rappelle à son collaborateur que « l’école ne saurait être un champ politique » où l’on viendrait prendre comme cible, les innocents apprenants.

Pour approfondir :   D’étudiant à député, Cabral Libii exalte le ciel : « C’est Dieu qui élève et qui relève »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Camerounaian

  Mondial Qatar 2022 : Le Cameroun logé dans la poule du Brésil ; découvrez toutes les compositions

Chorale coeur de la nativite Ekoumdoum Yaounde

[Tribune] Julien Engola : « Faire carrière dans le chant lyrique c’est accepter la propagande qui entoure l’artiste»