in

François Bingono Bingono : « Le prêtre catholique qui a administré une bastonnade à une personne du 3ème âge à Mbalmayo, s’est trompé de couloir… »

Bingoil

Le Dr François Bingono a signifié qu’il ne valait pas grande peine pour le prêtre qui a infligé une bastonnade légendaire à un vieillard à Mbalmayo, de procéder de la sorte.  

Bingoil
François Bingono Bingono (c) Droits réservés

Depuis le 27 août 2021, l’Abbé Cyprien Amougui a été suspendu de ses fonctions de curé de la paroisse Saints Philippe et Jacques de Ndongko, un village situé dans la zone pastorale de Mbalmayo, à une quarantaine de kilomètres de Yaoundé.

Monseigneur Joseph Marie Ndi Okala, évêque du diocèse de Mbalmayo reprochait au curé d’avoir publiquement bastonné un homme du 3ème âge qu’il accusait de pratique de sorcellerie.

Pour le président de l’association des guérisseurs et sorciers du Cameroun Bingono Bingono, l’homme de Dieu n’avait pas à déterrer tout un champ de macabo pour espérer passer aux aveux, le présumé sorcier : « Pour reconnaître un sorcier nocif, on peut employer la voie des ordalies (faire passer à l’accusé une épreuve physique décidant de son sort). Une seule tige de macabo est suffisante pour que le présumé sorcier passe aux aveux, torturé par les douleurs de cette tige de macabo. Dans le cas d’espèce, le prêtre a décimé tout un champ de macabo pour rien. Il s’est trompé de couloir. Il y aurait eu les Sacramento de l’église catholique pour détecter les pratiques de sorcellerie nocives », a-t-il expliqué sur le plateau de Abk radio le 2 septembre 2021.

Selon l’anthropologue, chercheur et écrivain, « Le papa fouetté a été autorisé de sortie de l’hôpital dans lequel il était par une infirmière. Il a donc décidé d’aller visiter la nouvelle chapelle et il ne savait pas que le presbytère était interdit aux visiteurs ».

En fin de compte, l’homme de culture « ne comprend pas pourquoi un presbytère est interdit aux populations alors que c’est la maison de Jésus-Christ ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

match Cameroun Malawi

Cameroun vs Malawi : La CAF prive la presse privée et les supporters d’une première rencontre historique au stade d’Olembe

Chouamo et Nka

Pierre Nka à Marc Chouamo : « On ne fait pas du journalisme avec la colère »