in

Football : Gaëlle Enganamouit chargée par la FIFA pour conduire le trophée de la coupe du monde féminine au Cameroun

Football : Gaëlle Enganamouit chargée par la FIFA pour conduire le trophée de la coupe du monde féminine au Cameroun

La tournée du trophée de la coupe du monde féminine est en tournée dans les pays qualifiés pour cette compétition. Et c’est la camerounaise Gaëlle Enganamouit qui a été choisi par la FIFA comme égérie pour porter le prestigieux trophée de cette compétition.


Football : Gaëlle Enganamouit chargée par la FIFA pour conduire le trophée de la coupe du monde féminine au Cameroun
Gaelle Enganamouit avec Gianni Infantino, président de la FIFA – capture photo

Le trophée va arriver au Cameroun, le 8 jusqu’au 9 avril prochain à Yaoundé. Gaëlle Enganamouit présente dans la tanière des lions indomptables en Chine pour un tournoi de préparation à la coupe du monde de leur catégorie est celle qui va porter le trophée pour présenter aux autorités footballistiques et au peuple camerounais.

C’est une grande première pour l’histoire du football féminin au Cameroun. C’est un honneur pour cette jeune footballeuse qui marque sa génération ; qui fait la fierté de l’Afrique et du Cameroun. En effet, elle est la seule Ballon d’or CAF du Cameroun ; elle est l’auteur du but le plus rapide de l’histoire du football féminin ; et elle est la fondatrice de la toute 1ere Académie spécialisée dans le Football féminin dans son pays. Ce sont là les arguments qui ont milité en sa faveur pour que la FIFA la choisisse comme égérie du trophée de la coupe du monde qui va faire escale au Cameroun la semaine prochaine.

Le trophée en tournée depuis le 24 février est attendu le 7 avril à Durban en Afrique du Sud. Après l’escale camerounaise le 9 avril, le trophée va prendre la route d’Abuja au Nigéria le 11 avril. Ce sont trois pays qui vont représenter l’Afrique en France.

En juin prochain, le Cameroun va faire sa deuxième apparition en coupe du monde de la FIFA, quatre ans après son remarquable parcours au Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Tribune : En 34 ans, « Le bilan du RDPC est lourd en dégâts matériels et en victimes humaines »

    Tribune : En 34 ans, « Le bilan du RDPC est lourd en dégâts matériels et en victimes humaines »

    Rodrigue Tongue : « Tino Baroza était un virtuose de la guitare solo »

    Rodrigue Tongue : « Tino Baroza était un virtuose de la guitare solo »