in

Festival Mode Cré’’art 2016: J.P AMOR invite tout créateur intéressé à se rapprocher de Centhirus Mode

JPamor modecreart2015

Fondateur de la maison de couture Centhuris mode, Jean Pierre Amor a pour réelle ambition de faire de Mode Cré’’art l’une des principales plateformes d’expression des jeunes créateurs de mode au Cameroun. Rencontre avec ce passionné de mode, quelques jours après la 6eme édition de Mode créart 2015 tenue le 6 Aout au palais des Congrès de Yaoundé.

JPamor modecreart2015
Discours de Jean Pierre Amor lors de Mode cré’’art 2015 au Palais des Congrès de Yaoundé © LeBledParle.com

LeBledParle.com : Quels sont vos sentiments à l’issue de cette soirée du 1er Aout ?

Jean Pierre Amor : Sentiments de satisfaction, simplement parce que, à entendre les personnes dans la salle, tout le monde a été séduit, émerveillé par les créations qui ont été présentées. Mais ce qui m’intéresse beaucoup plus c’est d’abord les réactions. Et toutes les réactions après le défilé ont été très bonnes, les gens ont vraiment apprécié. Donc je reste avec un sentiment de réussite.

Depuis février on annonce en grande pompe le festival mode cré’’art. Est-ce que vous confirmez qu’en 2016 il y aura effectivement le festival mode cré’art ?

Oui je confirme qu’il y aura le festival. Les créatrices qui font partie de l’univers Centhirus Mode – je parle de l’univers centhirus mode parce qu’il y a plusieurs créatrices qui sont déjà passées par la maison de couture et qui sont en activité, et donc simplement avec ces créatrices-là, un festival comme celui que nous annonçons pour 2016 peut avoir lieu. Maintenant nous lançons un appel à d’autres créateurs. Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour dire à tout créateur de mode que ce soit au niveau des accessoires, de la coiffure, de bien vouloir se rapprocher de la maison Centhirus Mode, afin de pouvoir mettre en valeur leur différentes créations. Nous avons dit que nous commençons sur une durée de deux jours afin de faire évoluer le concept d’année en année en augmentant les journées. Donc nous allons commencer avec deux jours d’expositions et de défilé.

Pour approfondir :   Mode - Fashion : Chantal Biya au défilé K-Walk 2015

Un appel à l’endroit des mécènes et sponsors ?

Pour ce qui était du contenu de mon discours lors de mode cré’’art de cette année, j’ai lancé un appel aux sponsors, mécènes et aux différentes structures qui nous ont accompagnées en tant que partenaires. J’ai souhaité qu’ils s’investissent afin de soutenir cette initiative qui sera lourde au niveau de sa préparation. Ça sera un festival qui va voir le jour en 2016 parce que l’appui que nous avons du Ministère des Arts et de Culture nous a plutôt galvanisé à aller de l’avant. Nous souhaitons avoir des entreprises à nos côtés pour faire vivre la mode.

Intéressons-nous à votre maison de couture qui rappelons le, porte à elle seule jusqu’ici Mode Cré’’art. Ce n’est pas commun ce genre d’appellation au Cameroun. Pourquoi une maison de couture ?

Ce n’est pas fait au hasard ! Maison de couture parce que pour un créateur de mode qui se forme, il obtient ses compétences au sein d’une maison de couture. Dans ce qui va être des formations d’école (instituts, écoles supérieure de mode … ndlr) on a un volet pratique qui ne pourra pas être exploité et qui pourra vraiment être fait au niveau des maisons de couture, parce qu’une maison de couture va être celle-là qui va sur deux années par exemple vous permettre de travailler uniquement le volet pratique. Vous allez avoir à travailler sur des techniques qui ne sont pas celles qu’on va pouvoir dispenser de façon aisée dans des écoles ou des instituts de mode. Donc ce choix d’être une maison de couture est simplement fait pour pouvoir avoir des créatrices compétentes dans le domaine du modélismes de mode. Nous apportons réellement des compétences pratiques, comme celles qu’on a présentées lors de mode cré’’art. C’est une appellation qui devrait être respectée. J’ai eu ça à cœur, de reproduire ce que j’ai reçu ailleurs, parce que mes compétences, je les ai vaiment acquisesau sein des maisons de couture et pas entièrement dans une école comme celle où j’ai étudié. Je pense que très peu de personnes peuvent contredire l’efficacité des maisons de couture.

Pour approfondir :   Le plus grand Magazine de mode aux USA parle du designer camerounais Defustel Ndjoko

A titre de rappel, vous relancez les activités de la maison de couture Centhirus Mode en septembre.

Oui nous redémarrons en septembre, entre le 15 et le 20 septembre. Je profite pour signaler que nous accueillons des personnes qui sortent des filières couture (Brevet professionnel, Bac Industrie d’habillement, CAP couture … ndlr) et les passionnées.

© Entretien avec Yves Martial TIENTCHEU, LeBledParle.com

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Idriss

« Boko Haram est décapité», assure le président tchadien Idriss Déby Itno

Tribunal

Douala: un gang de malfrat rattrapé avec 15 millions de FCFA arrachés à un expatrié indien