in

Fecafoot : Engelbert Mbarga nommé directeur technique national

C’est ce qui ressort d’une décision prise par le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o fils, le 13 avril 2023, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Engelbert Mbarga

Après avoir assumé pendant 3 mois l’intérim à la tête de cette institution, il a été confirmé à ce poste par le patron du football camerounais, Samuel Eto’o. Le promu remplace Serge Noah qui avait été limogé le 29 décembre 2022 mais dont le mandat courait jusqu’en mars 2023.

Le nouveau DTN aura la lourde charge de veiller à l’élaboration, la mise en œuvre et l’adaptation permanente de la politique technique nationale de football dans le but d’optimiser la compétitivité et la performance du football camerounais, de la base jusqu’à l’élite. Surtout par ces temps où le football camerounais est en crise de résultat.

Pour approfondir :   PHOTOS : Samuel Eto’o et Ahmad Ahmad aperçus à Kinshasa

Ecce Homo

Engelbert Mbarga est un ancien footballeur professionnel ayant évolué dans les années 1970 au Canon Sportif de Yaoundé. Il a aussi arboré les couleurs des Lions Indomptables du Cameroun autour des années 1980, participant notamment au Mondial Junior 1982 en Australie.

Engelbert Mbarga s’était par la suite reconverti dans la formation des joueurs, avec plusieurs générations de jeunes formés à son actif. C’est à lui que revient actuellement la mission de mettre en œuvre une politique sportive cohérente dès la base, afin de permettre au football camerounais de revenir aux premiers plans sur le continent.

Pour approfondir :   François Régis Mughe toujours dans l'attente de la lettre de la Fecafoot pour pouvoir jouer avec Marseille

L’entraineur de football est également un consultant de foot sur la chaine de télévision nationale du Cameroun (CRTV).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le 13 AVRIL

La revue de presse camerounaise du jeudi 13 avril 2023

Parfait Siki tribunal

Affaire Parfait Siki/Fecafoot : La demande de liberté provisoire renvoyée par le tribunal