in , , ,

Élection en Guinée Équatoriale : Jour de vote pour plus de 400 mille électeurs

Des élections à grands enjeux, mais sans grandes surprises.

election guinee 2022
img : Africa News

Dans quelques heures, les bureaux de vote ouverts ce matin se fermeront pour clore définitivement cette élection majeure qui est en cours dans ce pays voisin du Cameroun. Présidentielles, législatives, sénatoriales et municipales, c’est le quarté de choix que plus de 40 mille électeurs font dans les bureaux de vote depuis 8 h ce jour.

Concernant la magistrature suprême, Teodoro Obiang Nguema, président actuel, brigue un sixième mandat. Après 43 ans sans partage au pouvoir, il tentera de rééditer l’exploit de 2016, date des dernières élections où il avait alors fait le score de 94 % des voix remportées. Cette année, il est face au candidat du CPDS, Andrès Essono, et Buenaventura Monsuy Asumu du PCSD.

Pour approfondir :   Crise Anglophone : Valsero à Bouba Ngomna de Canal 2 : « À quoi sert ce patriotisme d'exhibition? »

Le scrutin présidentiel s’il s’annonce sans grande surprise quant à la victoire finale, les autres enjeux électoraux du jour pourraient apporter des surprises. C’est en tout cas ce qu’espèrent les partis de l’opposition qui voudraient faire leur entrée à l’Assemblée nationale et pouvoir donner de leur voix aux prises de décision dans la gouvernance du pays.

2972 bureaux sont ouverts sur l’ensemble du territoire national et les tendances pour les résultats devraient être connues à partir de 20 h, soit 2 h après la fermeture des bureaux. Les résultats finaux seront donnés vendredi prochain et par la suite, validés par la cour constitutionnelle.

Pour approfondir :   [Tribune] Caroline Meva : « Simone Gbagbo devrait prendre acte de la demande de divorce »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thumb 6956 image article photo pano

Coup d’envoi Coupe du monde de football 2022 : Le match d’ouverture se fera avec la climatisation

870x489 coupe du monde

Coupe du monde : Le Qatar, pays hôte, chute d’entrée