in

Edmond Kamguia : « Omam Biyik a plus donné, je le dis et je l’assume, au Cameroun que Samuel Eto’o Fils »

Au cours de l’émission Droit de réponse sur Equinoxe TV ce dimanche, l’éditorialiste a évoqué la possibilité que l’ancien international Cameroun Omam Biyik soit retiré du nouveau staff de la sélection nationale.

Le Camerounais François Omam Biyik désormais sélectionneur de la Rca

Dans la perspective d’une sortie de crise entre la Fecafoot et le ministère des Sports concernant la nomination unilatérale de l’encadrement technique de la sélection nationale, certains membres de cette liste pourraient être modifiés. Edmond Kamguia se dit totalement contre un retrait Omam Biyik du staff. Une telle décision selon lui, créerait une « affaire dans l’affaire ».

« C’est une solution théorique mais dans la réalité, elle va causer des problèmes. Cette équipe a déjà commencé à travailler à l’intérieur du pays. Le sélectionneur national est à l’étranger avec un partie de l’équipe. Donc ils travaillent déjà. Si on enlève ces deux personnes là, elles sont en droit de porter plainte pour rupture abusive de contrats. Et c’est une affaire dans l’affaire. C’est pour cela que nous pensons que ce n’est pas nécessaire », explique  Edmond Kamguia.

Pour approfondir :   Cameroun : L’accident d’un train de Camrail fait trois morts entre Ngoumou et Makak

Omam Biyik, héros de la victoire contre l’Argentine en 1990

Par ailleurs, le consultant permanent de l’émission Droit de réponse affirme que le mondialiste de 1990, a plus contribué à l’histoire des Lions indomptables que Samuel Eto’o en son temps. « Je voudrais dire, on ne peut pas se permettre, par exemple, d’exclure Oman Biyik de cette qui est déjà en fonction. Parce qu’autant Samuel Eto’o est une légende du football camerounais autant Oman Biyik est une légende du football camerounais. Et Oman Biyik a même plus donné, je le dis et je l’assume, au Cameroun que Samuel Eto’o Fils. Parce que c’est lui qui fait de Paul Biya la star mondiale reconnue au plan international le 8 juin 1990 pour le match d’ouverture de la Coupe du monde. Le coup de tête d’Oman Biyik lors du match inaugural permet au Cameroun de battre l’Argentine, championne du monde et de sauver le pouvoir de Paul Biya. Parce que le pouvoir de Paul Biya en 90 est menacé. Le pouvoir est presque dans la rue », ajoute Edmond Kamguia.

Pour approfondir :   Cameroun : Messanga Nyamding convoqué au SED !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moumbagna But

Faris Moumbagna met toute la France d’accord grâce à un retourné d’anthologie (vidéo)

les femmes dans la crise anglophone au cameroun

Crise anglophone : plus de 300 millions versés aux demandeurs de rançons en 12 mois