in

Ecrans Noirs 2016 : voici le palmarès

Palmares ecrans noirs 2016

La 20eme édition du Festival Ecrans Noirs, grand festival de cinéma africain, ouvert le 15 juillet s’est refermé le samedi 23 juillet 2016 sous le thème « festivals et promotion du cinéma ».


Palmares ecrans noirs 2016
Photos des lauréats Ecrans Noirs 2016: DR

Durant ce festival, 58 films étaient en compétition répartis dans 4 grandes catégories avec près de 65 projections dans les différentes salles prévues. Au finish, c’est 13 prix qui ont été décernés pourcette année, 2 de plus par rapport à 2015. Comme temps forts pour cette édition, il y a le Prix d’honneur Charles Mensah attribué au réalisateur Jean-Pierre Dikonguè Pipa par Bassek Ba Kobhio à l’ouverture du festival le 15 juillet pour l’ensemble de son oeuvre; le Prix Prince Claus Awards décerné à Jean-Pierre Bekolo Mbalmayo par des Hollandais le lundi 18 juillet. Cette 20e édition c’était aussi la première édition du « Music Talents » un espace de découverte pour les jeunes talents. Ecrans noirs 2016 a également offert à tous les festivaliers et autres participants des Masters Class avec Gaston Kaboré; des formations sur la production et la diffusion avec Alain Modotdes leçons de scénario avec Francois Avard entre autres.

LeBledParle.com vous propose dans son intégralité la liste des Lauréats de cette 20e édition.

Pour approfondir :   Guibai Gatama : « Canal 2 Or distribue ses prix chaque fois et aucun artiste Nordiste n’est primé »

Ecran d’or: LES LARMES DE SATAN de HICHAM EL JEBBARI (MAROC)

Larmes de Satan, c’est un film qui m’a demandé plus de cinq ans de travail. C’est un film très difficile, c’est un film qui parle surtout d’une période historique très importante au Maroc. Qu’il soit honoré avec un Ecran d’Or ici à la 20e édition du festival Ecrans Noirs, c’est une chose très importante. Je suis fier, je suis honoré. J’aimerais bien continuer sur cette voie-là.

Ecran du documentaire international: REVOLUTIONNAIRE(S) de HASSIM TALL MBOUKAMBOU (CONGO BRAZZA)

Ecran du court métrage international: MAMAN(S) de MAÏMOUNA DOUCOURE

Ecran du film camerounais: NON DECERNÉ

Ecran du court métrage camerounais : WALLS de NARCISSE WANDJI

Ecran du documentaire camerounais: BATCHAM, DIEUD’APOLO OU LA TRAVERSÉE DU NOIR de VINCENT FOUODJI

Ecran du Meilleur comédien camerounais : MARTIAL FONGUIENG pour son rôle dans le film « AU-DELÀ DE LA DECHEANCE »

Ecran de la Meilleure comédienne camerounaise : LAURA ONYAMA pour son rôle dans le film « KISS OF DEATH»

Pour approfondir :   Festival International du Cinéma Indépendant de Bafoussam du 28 Mars au 05 Avril

Ecran du meilleur film d’Afrique Centrale: ESCLAVAGE MODERNE DE FATOU de PEPIANG TOUFDY (TCHAD)

Ecran du Documentaire Etranger: LA TRACE DE KANDIA de LAURENT CHEVALIER (FRANCE)

Quand vous terminez un film comme ça et que vous sentez que l’émotion que vous avez eu de pousser, de pousser pour faire un film peut d’un seul coup être partagé par un jury et au-delà d’un jury, par des spectateurs, c’est quelque chose qui touche profondément le cœur

Ecran du film Etranger : BEN & ARA de LIKKÉ NNEGEST ( USA)

Mentions speciales du jury:

Mention Spéciale à MOHAMED CHALLOUF pour son film « Tahar Cheriaa, à l’ombre du Baobab » (Tunisie)

Mention Spéciale féminin : ODILE MÜLLER dans le film KATUTURA

Mention Spéciale Masculin : BRUNO HENRY dans « DEALERS » et « SANS REGRET »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Sankar

Ecrans Noirs 2016 : le film documentaire « Capitaine Thomas Sankara » draine du monde

Solotel

Afropop : clin d’œil de Soto Mel aux populations de Nord Cameroun dans « MAGUIDA » [ Vidéo ]