in

Ebolowa : Les moto taxis dament le pion aux voitures jaunes

Si vous arrivez à Ebolowa pour la première fois et que vous attendez un taxi pur vous conduire vers votre destination dans la ville, vous risquez d’y passer toute la journée.

Les Moto taxi à Ebolowa

Les voitures jaunes sont de nos jours de plus en plus rares dans la ville d’Ebolowa tels de poussins à la vue d’un épervier. L’activité au fil des mois se meurt au profit des mototaxis, nouveaux seigneurs du transport urbain qui dictent leur loi à Ebolowa  comme dans la plus part des localités de la région du sud.

Malgré tous les soucis liés à leur activité, les mototaxis sont devenus incontournables dans le sud. Pour vous rendre même dans certains villages, à défaut d’avoir votre propre véhicule, aucune autre option ne vous sera offerte.

Pour approfondir :   Felix Nguele Nguele prescrit le discours de Paul Biya aux examens dans la région du Sud

La concurrence déloyale que l’activité oppose aux voitures jaunes, vue de l’angle des exigences fiscales ne pouvait que produire le résultat que l’on observe aujourd’hui.

Gilets jaune, vert fluo ou bleu, selon les syndicats d’appartenance, sans oublier les inconditionnels non conformistes toujours aussi nombreux, chacun selon son sa convenance va à la quête du client et du prochain client encore jusqu’à ne plus en pouvoir, et ceci parfois sans aucun respect du code de la route, si d’ailleurs ils en ont connaissance de l’existence.

Pour approfondir :   Affectation de Messanga Nyamding à Garoua : La preuve que le régime RDPC se moque des populations du Grand-Nord ?

Battus à plate couture, promoteurs et titulaires de taxis ordinaires ne trouvent autres solutions que de déserter la ville ou se reconvertir dans des filières plus rentables qui permettraient au moins le retour sur leur investissement. Et pendant ce temps, les nouveaux maîtres font la pluie et le beau temps des populations.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

marche debolowa

Ebolowa : Urgence de sites plus appropriés pour les marchés de la ville

Vincent Aboubakar sous la tunique des lions indomptables (c) Droits réservés

Aboubakar Vincent : « j’aurais aimé être à vos côtés, pour qu’on fasse une bonne compétition »