in

Ebolowa : Le PCP-Acefa fait 60 nouveaux bénéficiaires dans le sud

Soixante organisations de producteurs agropastoraux venant des 4 départements de la région du sud ont reçu hier 14 décembre 2020 des chèques d’un montant global de 262 543 125F CFA du Programme de Consolidation et de Pérennisation du Conseil agropastoral (PCP-ACEFA).

 

 

Développé depuis plus de 10 ans, le programme PCP-ACEFA s’insère dans la politique agricole nationale au travers de sa nouvelle formule : sécurité alimentaire, croissance et agriculture de 2è génération.

Il s’agit au bout du rouleau en 2022 de :

  • Consolider et améliorer les services auprès de 350 000 exploitations agricoles ;
  • Financer la modernisation de l’appareil de production et l’entrepreneuriat ;
  • Créer une institution autonome de type agence cogérée par l’administration et les acteurs de la profession.

Faisant suite à plusieurs autres vagues dont la dernière au mois de juillet 2020, les 60 récipiendaires du jour ont été accompagnés pendant au moins un an par des conseillers de proximité mis à leur disposition dans le cadre du conseil technico-économique : les subventions accordées varient entre cinq cent mille et six millions (pour les projets de Groupements de producteurs) et de cinq millions à trente millions (pour les projets des des Organisations professionnelles Agropastorales).

Pour approfondir :   Dénis Nkwébo : « On organise la fuite des épreuves du Baccalauréat pour favoriser les enfants de riches »

Accompagné par des Délégués de l’Agriculture et du Développement Rural/sud et de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales/sud, le Coordonnateur National PCP-ACEFA, Dr Bouba Moumini qui apportait la « manne » aux heureux du jour a attiré l’attention de tous sur le respect des mesures barrières de lutte contre le coronavirus qui continue de faire des ravages dans le monde et au Cameroun et sur la bonne gestion des fonds à eux alloués (par le strict respect des chronogrammes contenus dans les projets qui ont été sélectionnés). La réussite de ces derniers, seule encouragera la subvention d’autres Groupements de Producteurs.

Pour approfondir :   Trafic d’organes : Un corps de coronavirus dépouillé de ses intestins dans un hôpital

Et aux autres demandeurs, le conseil a été donné : « Les procédures d’octroi de financement accordent la priorité aux producteurs qui proposent de bons projets. Sur ce plan, de nombreuses mesures ont été prises pour que les projets sélectionnés et financés répondent effectivement aux besoins de développement des groupements de producteurs», Bouba Moumini.

Rendez-vous a été pris dans quelques mois pour une cérémonie similaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fabrice ondoa

La réaction de Fabrice Ondoa après la résiliation de contrat par le KV Oostende !

Le journaliste Harry Roselmack évoque le Racisme, les violences policières