in

Drame : Des gendarmes torturent à mort un vigile à Douala

Les gendarmes camerounais

Kelbert 35 ans, est mort le 16 février 2021 après avoir passé plusieurs jours à la brigade de le Gendarmerie de Logbessou.


Les gendarmes camerounais
Image d’illustration (c) Droits réservés

Vigile dans une micro finance au marché de pk14, le défunt était connu de tous les commerçants pour sa bonne humeur et son côté taquin. C’est ce caractère qui lui sera également fatal. A la suite d’une violente altercation entre le portier et une dame, cette dernière fera appel à un élément de la Brigade de Gendarmerie de Logbessou, non loin du marché de pk14. Une fois sur place, des commerçants rapportent que le gendarme a frappé le sieur Kelbert, avant de le traîner de force en cellule. Il sera par ailleurs roué de coups et privé de toute visite. Ce n’est qu’au bout de deux jours que sa sœur cadette va forcer le passage à l’entrée de la brigade pour retrouver son frère agonisant dans sa cellule. Il sera d’abord conduit à l’hôpital de la cité des palmiers, ensuite à l’hôpital Laquinitinie où sa situation va connaître une aggravation. Il a été déclaré mort le mardi 16 février 2021. Couroussés, les commerçants du marché pk14, vont tenter un passage de force à la brigade pour en découdre avec les gendarmes qu’ils accusent d’être à l’origine de sa mort. De son côté, le commandant de son côté dit ne pas être informé du cas de l’homme torturé dans une cellule de sa brigade. La famille de Kelbert quant à elle, entend porter plainte pour que justice soit faite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

photoer

Cameroun : La volleyeuse Rebecca Rose Ngo Nkot perd la vie en donnant la vie ?

La date des obsèques du Bâtonnier Charles Tchakoute Patie enfin programmé