in

Denis Emilien Atangana : « Il faut résilier le contrat de production de la CNI avec Gemalto »

DEA Canal 2

Sur son compte Facebook officiel le mercredi 06 janvier 2021, le président du Front démocrate camerounais (FDC) demande à la délégation générale de la sureté nationale (DGSN) de mettre un terme au contrat de l’actuel producteur des cartes nationales d’Identité (CNI).


DEA Canal 2
Dénis Emilien Atangana, président du FDC – capture photo

« Au-delà de revendiquer la délivrance de la Carte nationale d’identité (CNI) dans les meilleurs délais, nous devons ensemble plaider pour  que ce soit une entreprise nationale qui gère ce domaine de souveraineté. Soyons sérieux Gemalto n’est pas une entreprise camerounaise .Il serait judicieux que le gouvernement comprenne une fois pour toute qu’il ya des domaines dans un pays qu’on ne saurait confier à une entreprise étrangère au détriment de l’expertise nationale. Il faut résilier le contrat de production de la CNI avec Gemalto. C’est maintenant ou jamais ! », écrit DEA.

Cette sortie du conseiller municipal de la commune d’arrondissement de Monatelé intervient après le lancement sur les réseaux sociaux du challenge « Je veux ma CNI » depuis le lundi 04 janvier 2021. En fait, plusieurs camerounais sont CNI depuis plusieurs mois et se considèrent comme des sans-papiers dans leur propre pays. Un collectif est même né pour revendiquer les CNI.

Pour rappel, c’est en la faveur du décret présidentiel N°2016/375 du 04 août 2016 fixant les caractéristiques, les modalités d’établissement et de délivrance de la CNI, qu’est entre en jeu la société Gemalto-Thales chargée de fabriquer des CNI biométriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Franck Essi Citations

[Tribune] : Pour un engagement citoyen et politique critique et massif en 2021

Diffamation et calomnie : Fridolin Nke porte plainte contre Aboya Manassé