in

Denis Emilien Atangana exige l’ouverture d’une enquête indépendante sur la provenance des cache-nez vendus à 100 F au Cameroun

Denis Emilien Atangana exige l’ouverture d’une enquête indépendante sur la provenance des cache-nez vendus à 100 F au Cameroun

Le président national du Front des Démocrates camerounais (FDC), Denis Émilien Atangana estime que ce matériel de protection contre le coronavirus proviendrait des dons reçus par le gouvernement camerounais des bienfaiteurs et bailleurs de fonds, détournés à des fins mercantilistes.

Denis Emilien Atangana exige l’ouverture d’une enquête indépendante sur la provenance des cache-nez vendus à 100 F au Cameroun
Denis Emilien Atangana (c) Doits réservés

Denis Emilien Atangana souhaite voir clair sur la provenance des masques de protection contre le Covid-19 qui abondent le marché camerounais. Pour se faire, il exige « l’ouverture d’une enquête indépendante ».

« J’appelle à l’ouverture d’une enquête sur la provenance des cache-nez en vente à 100 F sur l’étendue du territoire national en ce moment. Nous avons des raisons profondes pour penser que ces cache-nez en vente sur nos rues et dans les marchés seraient des dons que le gouvernement camerounais a reçus des bienfaiteurs et des bailleurs de fonds dans le cadre de la lutte contre le covid-19 », estime l’homme politique dans une sortie digitale le 26 mai 2021.

Selon lui, ces produits vendus à un prix dérisoire auraient été détournés de leur destination initiale parce certaines personnes impliquées dans leur gestion, pour se retrouver dans le marché : « Nous sommes convaincus que ces cache-nez auraient été tournés de leur destination initiale par certains responsables dans les ministères en charge du covid-19. L’urgence d’une enquête pour nous s’impose. La crise sanitaire actuelle doit cesser d’être une opportunité d’enrichissement de quelques fonctionnaires et membres du gouvernement », suggère-t-il.

Sa sortie arrive dans un contexte où le rapport d’audit de la gestion des fonds Covid-19 au Cameroun, publié par Chambre des comptes de la Cour suprême épingle le ministère de la Santé et celui de la Recherche scientifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cavaye Yéguié Djibril convoque l’Assemblée nationale en session plénière le 8 juin 2021

    Maurice Kamto : « Les comptes Orange Money et Mobile Money de Survie Cameroun demeurent bloqués du fait des mêmes autorités »

    Maurice Kamto : « Les comptes Orange Money et Mobile Money de Survie Cameroun demeurent bloqués du fait des mêmes autorités »