in , ,

Déchéance des Lions U 17 ou l’urgence d’assainir la FECAFOOT

La déconvenue des Lions U 17 est selon le lanceur d’alerte Sébastien Ebala une raison suffisante pour assainir véritablement la fédération dirigée par Samuel Eto’o.

Mali Lions

U 17, l’urgence d’agir

Leparle.com partage avec vous sa déclaration complète à ce sujet. « Voilà un autre résultat catastrophique de l’équipe nationale des U 17 ans pour les qualifications de la Can en Algérie. Après la défaite d’hier, face au Mali, il est temps de réagir avec fermeté de la part de l’État du Cameroun. Il ne faut pas attendre le chaos violent pour commencer à faire semblant. Voilà l’occasion idoine pour débarrasser notre football de l’imposture.

Aucune grandeur n’est possible. C’est une bande d’aventuriers qui ont pris notre football en otage. Voilà les éléments qui le démontrent. La désignation des entraineurs, sélectionneurs de nos équipes nationales comme cela se passe. Quels sont les critères de choix après avoir investigué auprès de certaines personnes proches de l’actuel exécutif de Tsinga ?

Une seule chose ressort avec insistance : la corruption, le clanisme et le favoritisme, l’appartenance au cercle ésotérique sans oublier le tribalisme congénital qui prévaut dans notre pays. Autre chose plus grave, le manque de moyens financiers. Cela ouvre grandement les portes à ceux, sélectionnés, de verser dans la mafia, la commercialisation des places au sein des différentes équipes nationales. Autre chose plus grave, le manque de niveau en termes de lecture du jeu de nos sélectionneurs toutes catégories confondues.

Pour approfondir :   Cameroun : Bernard Njonga lance une pétition pour exiger la commercialisation du riz local

Lions U17 CAN U17

Beaucoup d’entre eux sont des mercenaires, des vendeurs d’illusions. Surtout que l’obtention des leurs diplômes en tant qu’entraîneur de football de haut niveau, cela laisse à désirer. Voilà donc comment notre football de nos jours, est géré par des braconniers et des vendeurs d’illusion. On doit absolument se débarrasser de ces aventuriers d’un autre genre. Les vrais acteurs qui se battent au quotidien pour sortir la grande masse de ces jeunes qui n’ont plus espoir dans leur vie que de jouer au football doivent une fois de plus prendre leurs responsabilités.

Pour approfondir :   Zambo Anguissa : « Au Cameroun, je suis comme une idole pour les jeunes »

Je sais de quoi je parle. Il y a plusieurs possibilités pour dégager ces aventuriers. Chers acteurs, l’avenir de notre jeunesse footballistique est entre vos mains. Que le seigneur Dieu tout puissant, bénisse le Cameroun !!! », a écrit Ebala Sébastien le lanceur d’alerte et défenseur des Droits de l’homme.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Détournement des fonds de la CAN 2019 : Paul Biya ne lâche pas l'affaire

Après l’affaire Savannah Energy, Paul Biya sort le grand jeu

depart pour hadj

Paul Biya fait un don de 1 milliard à la communauté musulman pour le hadj 2023, une décision qui provoque la controverse