in

Décès de Germaine Ahidjo : Les hommages de Messanga Nyamding, Matomba, Dénis Atangana…

Ahidjo Germaine

L’ex-première Dame du Cameroun est morte dans la nuit de lundi (19 avril 2021) à mardi (20 avril 2021) à Dakar au Sénégal des suites de maladie.


Ahidjo Germaine
Germaine et Ahmadou Ahidjo – DR

Depuis l’annonce de sa mort, la réaction des hommes politiques tombent au fur et à mesure. Lebledparle.com vous propose pour le moment les réactions de  Messanga Nyamding, Matomba, Dénis Atangana.

Le Pr Messanga Nyamding exprime ses condoléances à la famille de la défunte. « C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris la disparition de Madame Ahidjo, épouse de l’ancien président « bâtisseur de L’État Camerounais » Ahmadou Ahidjo, ancienne Première Dame du Cameroun et véritable femme d’engagement à l’âge de 89 ans.  J’adresse mes sincères condoléances à sa famille, proche et sympathisante et garderai précieusement en mémoire nos divers échanges », écrit-il sur Facebook.

Pour approfondir :   Ernest Obama : « André Onana est une création de Samuel Eto’o »

Dénis Emilien Atangana du FDC souhaite qu’on rapatrie le corps de la défunte avec celle de son époux au Cameroun. « J’invite le gouvernement à prendre des dispositions pour le retour de ses restes et de celles de son mari, le Président Amadou  Ahidjo tout premier Président du Cameroun. Le Président Ahidjo et son épouse méritent que leurs âmes se reposent sur la terre du Cameroun qu’ils ont tant aimée et servie afin qu’elle leur soit légère », suggère-t-il sur Facebook.

Le premier secrétaire du PURS en exprimant ses condoléances, souligne que c’est une page de l’histoire qui est tournée pour les jeunes générations. « Pour les jeunes générations férues de l’histoire du Cameroun, c’est une page forte qui se referme sur nous », écrit-il.

Le président National du PCRN, Député de la Nation a aussi exprimé sa sympathie à la famille de Germaine Ahidjo.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Christian Njock Nkongo

Christian Ndjock Nkongo sur ABK Radio: « Je suis l’Atanga Nji du PCRN »

Mbouda : Elle abandonne son nouveau-né et se fait rattraper par la police