in

Décès de Cabrel Nanjip : Réactions de stars sur la toile

Le web-comédien est décédé le jeudi 15 juin 2023, de suite d’un accident de circulation sur l’axe-lourd Douala-Yaoundé.

Nanjip Nyamton Cabrel

Lebledparle.com vous propose les réactions des stars sur la toile.

« Cabrel Nanjip Nyamton , mon frère, je suis brisé. Je viens d’arriver à Edea… Respect mon frère, tu as fait ça! »

Vanister, Artiste-Musicien

« La vie est si fragile. Choquée  Mais Cabrel … Repose en paix »

Charlotte Dipanda, Artiste-Musicienne

« La meilleure prévention routière c’est d’arranger les routes…le reste c’est du bluff ,et nous continuons à perdre des proches ,en attendant notre tour ».

Alain Dexter, Animateur CRTV

« Cabrel a su s’imposer en marquant son temps à sa manière. Il avait sa touche particulière et savait captiver. Mais ce que je retiens surtout de ce valeureux Camerounais, c’est son sens du  patriotisme et sa volonté de partager le don qu’il a reçu de Dieu. Autour de lui,  il su partager cela en formant et donnant de la visibilité aux plus jeunes. Il s’en va en laissant derrière lui, une pépinière de #Cabrel qui ont désormais l’obligation de pérenniser son œuvre. Toutes mes condoléances à sa famille nucléaire et à tous ses fans. RIP l’artiste »

Bruno Bidjang, Journaliste

« Choqué. Ce matin est un jour noir pour moi et l’un de mes pays. Le Showbiz Camerounais vient de perdre un talentueux et innovateur citoyen, il a été l’une des personnes qui m’a marqué positivement et soutenu durant mon séjour au Cameroun, notre collaboration pour le tournage de son clip vidéo a été plus que satisfaisant. Cabrel Nanjip Nyamton mon frère je n’ai pas de mots !!!! Repose en paix. Mes sincères condoléances à mes frères Camerounais. Murielle Claudy Sague ma représentante je sais qu’il était comme un frère pour toi je suis d’autant plus touché. À tous ses collaborateurs et sa team mes sincères condoléances ».

Grand P, Star guinéenne

« Je me réveille avec quelle nouvelle comme ça? Cabrel Nanjip tu ne peux pas nous fait ça? Purée »

Flore de Lille – La PDG

Pour approfondir :   Calixthe Beyala à Brenda Biya : « Il n’y a pas que les homosexuels, défendez aussi les droits fondamentaux de tous nos compatriotes qui souffrent tant »

« Jusqu’à quand seigneur ???! Je prie pour que ceux qui ont mangé l’argent de cet éternel chantier autoroutier subissent le même sort que mon frère et tous les autres Avance toi Cabrel, on arrive »

Steve Fah, Influenceur web

« La vie est une pièce de théâtre où chacun joue sa partition et quitte la scène le moment venu. Cabrel Nanjip Nyamton, merci pour le fou rire que tu as donné à chaque camerounais au moins une fois durant ton séjour dans cette vie »

Binku

« Lundi soir à la falaise Bonanjo avec des amis et investisseurs sud-africains venus pour le forum d’affaires à Douala ils étaient tous fiers de le voir …jeudi matin Cabrel Nandjip Niamtong tu es dans la glace …je n’ai pas de mots. J’ai envoyé la triste nouvelle personne n’en revient ….c’est quoi cette vie ehhh? »

Lille Piedjou, Journaliste

« Le Cameroun perd un vaillant fils. Vraiment ! Vraiment !!  Au milieu d’un parcours qui était très prometteur. Pourtant il y a plein de vieux qui ne servent à rien au CAMEROUN,  on ne pouvait pas te remplacer par l’un d’eux ? »

Presi Amot

Rien n’est moins sûr que l’instant suivant
Il n’y a que des futurs morts parmi les vivants
Mais vu que demain n’est qu’une hypothèse
Tout nos projets devraient s’écrire entre parenthèses
Que d’arrogance dans nos attitudes
Pourtant nous n’avons qu’une certitude
Ce qui doit arriver n’est jamais lointain
La mort est notre destin le plus certain
On pleure en fou rire
Parce qu’on doit vivre en acceptant de mourir
On a tous un pied dans le trou
On vit avec une épée posée sur le cou
Personne ne sait quand elle va trancher
Nos vie posées sur une balance
Personne ne sait quand elle va pencher
Mourir a petit feu, c’est vivre
Tout les jours vont à la mort et le dernier y arrive
On laisse partir nos instants
En vérité, on ne rattrape jamais le temps
Chaque seconde nous pousse vers le cimetière
Il y a quelque chose de mortuaire à chacun de tes anniversaires
Témoin du temps qu’on gaspille
L’horloge nous menace nous pointe avec ses aiguilles
Inévitable est ce rendez-vous imprévu
Paradoxal comme mourir sans avoir vécu
Chaque jour notre histoire s’écrit
On est pas seulement ce que l’on souhaite on est surtout ce qu’on accomplit
Vivant, on peut se mentir ou espérer
Mais une fois mort on aura été ce qu’on a été
On doit tous mourir on le sait
Pour quitter ce qu’on aime on est jamais prêt
Aussi, lorsqu’elle emporte l’un des nôtres
On est surpris comme si la mort n’arrivait qu’aux autres
Et on a du mal à y croire
On ne conçoit pas de ne plus jamais les revoir
On tient parce qu’on doit tenir
On doit leur survivre en s’accrochant à des souvenirs
Parfois la mort nous porte un coup
Si brutal qu’après elle, la vie n’a plus le même goût
De l’insouciance à la tragédie,
Aujourd’hui, Cabrel perd la vie.
J’emprunte ce texte de Kery James pour te rendre un vibrant hommage, mon frère, repose en paix.
Claudel NOUBISSIE

Pour approfondir :   Crépin Nyamsi : « Au lieu de critiquer Samuel Eto'o, préparez-vous pour les prochaines élections à la Fécafoot »

« Je ne sais même pas quoi dire.. Donc le repas qu’on a mangé chez toi vendredi dernier, c’était pour nous dire aurevoir ? Waaaa mon ami Cabrel Nanjip Nyamton. J’ai très mal garrr waaaa. Vas en Paix bro ».

MiNk’s, Artiste


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cabrel nanjip

Premières révélations sur l’accident mortel de Cabrel Nandjip

Cabrel Nanjip 1

Mort de Cabrel Nanjip : l’opinion évoque un mobile criminel ?