in

Crise anglophone : Depuis sa cellule, Michèle Ndoki réagit à la condamnation d’Ayuk Tabe

michele ndokiiiiiii

Le mardi 20 aout 2019, le tribunal militaire a rendu son verdict sur l’affaire qui opposait Ayuk Tabe et cie, à l’État du Cameroun.

michele ndokiiiiiii
Michèle Ndoki

Une audience de 24 heures, a permis aux juges de mettre un terme à cette affaire, en condamnant à la prison à vie le président autoproclamé de la République virtuelle d’Ambazonie et 9 de ses camarades.

Outre cette décision, les séparatistes devront payer une somme de 250 milliards FCFA à l’État du Cameroun et 12,5 milliards FCFA aux parties civiles, comme l’a relevé lebledparle.com précedemment.

Pour approfondir :   Cameroun : Voici les 13 reines de beauté sélectionnées pour la finale The Goddess 2018

De facto, cette condamnation, a fait réagir plusieurs acteurs de l’opposition camerounaise, qui pensent cette condamnation pourrait peser sur la résolution de la crise anglophone. C’est le cas de Michèle Ndoki, militante engagée du MRC.

Dans son compte tweeter, l’avocate procède par analogie pour aborder le sujet d’Ayuk Tabe : « Dans le cas de Sisiku Ayuk Tabe & Co le bien triomphera aussi. Une véritable justice sera rendue ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ayuk Tabe310116600

Jules Raymond Mfoula : « Ayuk Tabe méritait la peine de mort »

Brigade

Diaspora : Patrice Nganang mis à nu par la brigade anti-sardinards