in

Affaire MRC : Condamnée à six mois de prison, Michèle Ndoki réagit

Michelle Ndoki condamnee

Une quarantaine de militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a été condamnée vendredi 9 août 2019 à Douala à six mois de prison ferme pour avoir participé à des manifestations non autorisées contestant le résultat de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

Michelle Ndoki condamnee
Michèle Ndoki (c) Droits réservés

C’est à l’issue de l’audience du 8 août 2019 que le Tribunal de première instance (Tpi) de Douala-Bonanjo a condamné Michèle Ndoki, et une quarantaine d’autres militants interpellés lors de cette marche de dénonciation du « hold-up électoral ». Ils ont tous écopé de six mois d’emprisonnement ferme avec mandat d’arrêt.

En réaction à cette décision du tribunal, la vice-présidente des femmes du MRC Littoral a réagi sur son compte tweeter. Dans ses propos, l’avocate indique que cette condamnation est obstacle pour « la détourner de l’objectif »

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Enfants de ma terre. C&#39;est sans surprise que j&#39;ai appris que 52 militants et moi avons été condamnés à 6mois de prison ferme en représaille aux marches du 28/10/18 par le TPI de Dla. <br>Cela n&#39;est qu&#39;un obstacle pour nous détourner de notre objectif : un <a href=”https://twitter.com/hashtag/Cameroun?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#Cameroun</a> uni et libre.</p>&mdash; Ndoki Michele (@MicheleNdoki) <a href=”https://twitter.com/MicheleNdoki/status/1159956177251258369?ref_src=twsrc%5Etfw”>9 août 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Malgré la sentence du TPI, elle n’hésite pas d’appeler les Camerounais au dialogue afin de retrouver la paix sociale, et rebâtir une nouvelle nation.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Enfants de ma terre, il est temps de nous battre pour faire briller à nouveau notre nation.<br>Que le <a href=”https://twitter.com/hashtag/NordOuest?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#NordOuest</a> et le <a href=”https://twitter.com/hashtag/SudOuest?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#SudOuest</a> retrouve le plaisir de la sérénité, la sécurité et surtout de la paix.<br>Que nous redevenons un <a href=”https://twitter.com/hashtag/Cameroun?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#Cameroun</a> uni.<a href=”https://twitter.com/hashtag/AfricaForum?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#AfricaForum</a> <a href=”https://twitter.com/hashtag/InclusiveDialogue?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#InclusiveDialogue</a> <a href=”https://t.co/XSBBMhmOEn”>https://t.co/XSBBMhmOEn</a></p>&mdash; Ndoki Michele (@MicheleNdoki) <a href=”https://twitter.com/MicheleNdoki/status/1159836667810725888?ref_src=twsrc%5Etfw”>9 août 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Rappelons que les avocats des accusés avaient demandé leur extraction de la prison centrale de Yaoundé où ils sont pour l’essentiel détenus. Une demande ignorée par le TPI de Douala, à la surprise de Maître Désiré SIKATI l’un des conseils des condamnés qui compte faire opposition de cette décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajara

Cameroun : Voici pourquoi Nchout Ajara ne jouera pas le match contre l’Ethiopie

ngoute dion joseph

Cameroun : Joseph Dion Ngute somme Gaston Eloundou Essomba de s’expliquer sur la gestion à EDC