in ,

Crise alimentaire : 3 millions de Camerounais souffrent de la famine selon les dernières statistiques

Selon informations de la Banque mondiale, plus de 41 millions de personnes sont exposées cette année à la famine dans la Cemac et en Afrique de l’Ouest

alimentation cameroun

29 millions de personnes de populations sont encore sous la dépendance de l’aide alimentaire. Ces personnes vivent au Burkina Faso, au Mali, en Sierra Leone, au Sénégal, en Mauritanie, au Niger, au Nigéria, en Gambie, au Libéria, au Gabon, au Cameroun, en Guinée Équatoriale, en Guinée, en Guinée-Bissau, au Togo, au Tchad, au Cap-Vert, au Ghana, en Côte d’Ivoire, en Centrafrique ou encore au Benin. Tous les pays de la Cemac sont donc tout autant concernés par la menace alimentaire.  Cette situation affirme la Banque mondiale, est fragilisée par les « conflits de toutes sortes, les hauts niveaux de pauvreté, l’accélération du changement climatique, la faible productivité agricole, et les dégradations environnementales », peut-on lire.

Pour approfondir :   Cameroun : Les déclarations de Cabral Libii sur le dialogue national divisent les internautes

Le Cas spécifique du Cameroun au scanner

11% de la population soufre de famine selon les statistiques officielles. C’est l’équivalent de 03 millions de personnes sur l’ensemble du triangle nationale.En plus des causes sus-évoquées, il y a la hausse sans cesse grandissantes des prix des denrées alimentaires et des produits de grande consommation qui affecte de très nombreuses familles.  Les autres pays de la sous-région ne sont pas moins touchés. En RCA, l’insécurité alimentaire est estimée à 47%, selon la FAO et le PAM, soit 2,2 millions de personnes.  Au Tchad, ce sont 5,5 millions de personnes qui souffrent de crise alimentaire. Face à cette montée en puissance de la famine, la BM invite les Etats à développer des mécanismes efficaces de lutte contre ce fléau.

Pour approfondir :   Après la suspension de la coopération militaire par la France, l’intervention russe divise les Maliens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DEA Election

Le FDC plaide auprès des sénateurs pour l’autonomie financière des Collectivités Territoriales Décentralisées

Kah Walla il fau

18 femmes tuées au Cameroun en 2023 : Kah Wallah interpelle Paul Biya