in

Can 2021 : Le Maire de la ville de Bafoussam trouve une astuce pour amener les supporters au stade

canipol

Face au phénomène de la vacuité des stades depuis le lancement de la Can TotalEnergies Cameroun le 9 janvier dernier, Roger Tafam se propose de mettre un moyen de transport gratuit à la disposition des populations.

canipol
Roger Tafam (c) Droits réservés

Depuis le dimanche 9 janvier 2022, la Can TotalEnergies est rendue disponible et est déjà sucée sans peau par ceux des Camerounais qui répondent au protocole conjointement exigé par la Confédération africaine de football(Caf) et le gouvernement camerounais.

Pour entrer au stade, il avoir payé le billet dont la dernière catégorie s’élève à 3 000FCFA. En plus de cela, il faut avoir présenté le test du covod-19, s’être vacciné contre cette pandémie, et présenter sa carte nationale d’identité(Cni) ou son passeport.

Or, il se trouve que de nombreux supporters sucent encore la CAN avec la peau pour faute de moyens et surtout les exigences du protocole sanitaire.

Pour approfondir :   PHOTOS : A seulement 16 ans, il mesure 2m34 et veut devenir joueur NBA

C’est pour pallier la situation que le Maire de la ville de Bafoussam, « dans le souci de faciliter le déplacement des supporters du centre urbain vers le stade Omnisports de Kouekong », a décidé de mettre à leur disposition, « des navettes gratuites par bus, le vendredi 14 janvier 2022 à l’occasion des matchs de la 2èmme journée dans la poule B », a écrit Roger Tafam.

Le ramassage des supporters, a-t-il souligné dans un communiqué le 12 janvier, se fera au Carrefour ancienne aux points ci-après : Mairie rurale(Sapeurs-pompiers), Carrefour Total d’en bas, communauté urbaine de Bafoussam.

Pour approfondir :   Depuis les Etats-Unis, Nourane Foster réaffirme son indéfectible soutien à Cabral Libii

Cet élan de générosité du magistrat municipal du chef-lieu de la région de l’Ouest est salué par beaucoup de citoyens qui souhaitent qu’il soit suffisant pour donner accès facile aux stades aux fans du football.

Au cas contraire, l’opinion sollicite aussi l’indulgence des pouvoirs publics pour « revoir » les mesures sanitaires prises afin de permettre aux uns et aux autres de regarder le match en direct des sites de Yaoundé, Douala, Bafoussam, Limbe/Buea, Garoua choisis pour la compétition continentale.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

les militants du RDPC

Ouverture d’une université d’Etat au Sud : Les populations disent merci à Paul Biya

16032493 6

Nigéria : Des morts suite à l’effondrement d’une église de réveil