in

Cameroun : Un chef sécessionniste intronisé roi à Lebialem dans le Sud-ouest

general marshall et sa reine

Les images et les vidéos font le tour de la toile. Le général Field Marshal a été intronisé roi dans le département du Lebialem, une localité située dans la région du Sud-ouest, l’une des régions en crise a constaté lebledparle.com.

general marshall et sa reine
Le général Field Marshal

De son vrai nom Lekeaka Oliver, le chef de guerre séparatiste qui avait été annoncé mort a été intronisé lundi 7 octobre 2019 après lebledparle.com. Dans les photos et vidéos qui courent sur les réseaux sociaux, l’on peut clairement voir le général Field Marshal vêtu d’une tenue traditionnelle, ayant à ses côtés une jeune femme qui serait visiblement la « rêne ». Derrière « le roi », des individus que l’on présente comme « ses notables ».

Seulement cette intronisation ne fait pas l’unanimité au sein du mouvement séparatiste. Tapang Ivo Tanku, porte-parole des forces armée Ambazonien affirme en tant que roi de Lebialem que « le maréchal » a violé la culture d’un peuple vulnérable.

Le porte-parole des séparatistes basé aux États-Unis a eu l’occasion de twitter le lundi 7 octobre 2019 pour rappeler à l’ordre le chef des Red Dragons : « Alors que nous recherchons une réforme politique fondée sur le droit à l’autodétermination, nous refusons et dénonçons le viol de la culture. Notre objectif n’est pas d’abuser des droits culturels d’une communauté vulnérable. Nous devons protéger leurs droits et ne pas les reprendre », a-t-il écrit.

Pour approfondir :   Cameroun: Ces 08 lions indomptables qui ont porté le maillot du Paris-SG avant Choupo-Moting

Rappelons que 31 décembre 2018, l’armée camerounaise avait annoncé qu’elle avait tué « Le maréchal », Lekeaka Oliver, à Lebialem. Une information qui avait très vite été démentie par le gouvernement intérimaire de l’Ambazonie. Le 1er octobre 2019, date marquant la célébration de la prétendue indépendance de l’Ambazonie, le général Field Marshal avait été accueilli en grande pompe dès son arrivée au lieu des fêtes. Un semblant de défilé militaire va s’en suivre avec la levée du drapeau séparatiste.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maurice Kamto 1

Cameroun : Ce que Maurice Kamto va faire aux États-Unis et en Europe le 12 octobre prochain

Herve EmmanuelNkom

Cameroun : Hervé Emmanuel Nkom supplie Maurice Kamto  sur un plateau de radio