in

Cameroun : Serge Espoir Matomba lance l’opération 300 maires et 100 députés en 2025

300 Maires

Sur sa page Facebook le lundi 11 janvier 2021, le Premier secrétaire du Parti uni pour la rénovation sociale (PURS), Serge Espoir Matomba en prélude aux différentes élections qui auront lieu en 2025 a lancé l’opération 300 maires et 100 députés en 2025. Cette opération succède celle lancé pour les municipales et législatives de 2018 qui se sont tenus finalement en 2020.


300 Maires
Serge Espoir Matomba – capture photo

Ci-dessous, l’intégralité du texte du PS Serge Espoir Matomba.

UN HOMME, UNE VOIX!

Démocratie signifie souveraineté du peuple, donc suffrage universel, direct et secret.

Des évidences, non? Pourtant, elles se heurtent depuis quelques temps à une pseudo résistance du boycott. En principe, le vote est aussi facultatif.

Pour approfondir :   Fonds saoudien de développement : La dette du Cameroun reportée !

Mais, qu’il y ait révision du code électoral ou non,  » a voté  » est un groupe  verbal  important dans la vie de la cité. Car, le droit de vote est à la base de toute démocratie. Il permet aux citoyens d’exprimer leur volonté, d’élire leurs gouvernants et représentants.

Vous voulez du Changement ? Allez massivement vous inscrire sur les listes électorales et parez-vous   pour les  prochaines échéances électorales. 

Vous avez jusqu’au 31 Août 2021 pour exercer votre citoyenneté.  Le vote est certes  facultatif mais l’inscription sur les listes  est plus que nécessaire.

Pour approfondir :   [Vidéo]: Après Cabral Libii, Maurice Kamto annonce sa victoire à la présidentielle 2018

Inscrivez-vous pour qu’ensemble nous puissions enfin concrétiser notre projet commun de 300 maires et 100 députés. Oui, ce n’est qu’en remplissant notre devoir citoyen que nous y arriverons.

La démocratie se nourrit des actes et non de la politique de la chaise vide.

Let’s do it!

purs 2025


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fridolin Nke : « J’aimerais qu’on institutionnalise les élections des recteurs des universités au Cameroun »

Maison Blanche

[Tribune] USA : Un président démocratiquement non élu