in

Cameroun : Patrice Nganang exclu du mouvement “Je Suis Kamto”

Screen Nganang patrice

Dans une note de clarification rendue publique, le coordonnateur du mouvement pro Maurice Kamto dénommé “Je Suis Kamto” informe l’opinion publique le professeur Patrice Nganang n’est plus membre de leur organisation.


Screen Nganang patrice
Patrice Nganang – DR

Le divorce est consommé

« Le professeur Patrice Nganang n’est plus membre de Je Suis Kamto (JSK) depuis novembre 2019 et par conséquent ses propos et prises de position ne devraient engager en aucun cas le mouvement qui également n’en saurait être associé ! », peut-on lire dans la note de clarification signé par Herman Koundji, coordonnateur national du mouvement.

Le commentaire d’Oscar Njiki

Cette information n’a pas laissé indifférent Oscar Njiki, Etudiant-Chercheur au département de philosophie de l’université de Yaoundé 1 qui voit dans cette décision une fuite en avant. « Il n’était pas mauvais quand il insultait Biya, sa femme, ses enfants; il n’était pas mauvais quand il appelait au génocide des Bulu; il n’était pas mauvais quand il promettait des trophées à ceux qui tuent les soldats ; il n’était pas mauvais quand il vendait les gadgets et effigies “JSK” pour nourrir les prisonniers politiques dont Kamto lui-même… Il est devenu pire que coronavirus une fois qu’il a commencé à critiquer (sans tuer, sans encourager de tuer) les actions et la démarche de Kamto. Conclusion: Appeler au génocide des Bulu, encourager l’assassinat des soldats fait de Nganang un homme bien alors que critiquer la démarche de Kamto sans appeler à tuer fait de Nganang un homme plus dangereux que le coronavirus », a écrit le spécialiste de la philosophie politique et éthique sur Facebook.

{source}<iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D499121017423348%26id%3D316311655704286&width=500″ width=”500″ height=”814″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowTransparency=”true” allow=”encrypted-media”></iframe>{/source}

Au moment où nous mettons l’article en ligne, le déchu du mouvement JSK n’a pas encore réagi. Nous y reviendrons lorsque le concerné va se prononcer dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Richard Bona propose de rebaptiser l’aéroport de Douala du nom de Manu Dibango

img 1568047302

Covid-19 : Ebolowa coupée du reste du pays