in

Grégoire Owona : « Il faut que les enseignants sachent qu’ils ont les droits et les devoirs »

Grégoire Owona : « Il faut que les enseignants sachent qu’ils ont les droits et les devoirs »

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona ne cesse de hausser le ton. Après avoir indiqué sur le plateau de Canal 2 dimanche 13 mars que « les enseignants devraient savoir ce qui peut se passer » si leur mouvement de revendication perdure, le membre du gouvernement sur le plateau de la radio ABK le 15 mars 2022 a tenu à rappeler aux grévistes le Code du travail.

Grégoire Owona : « Il faut que les enseignants sachent qu’ils ont les droits et les devoirs »
Grégoire Owona (c) Droits réservés

Alors que les enseignants continuent d’exiger du gouvernement, l’amélioration de leurs conditions, le paiement de leurs primes et avancements, le ministre Grégoire Owona rappelle que les enseignants, en tant que travailleurs, devraient aussi intégrer le fait qu’ils « ont des droits mais aussi des devoirs »

Dans un entretien avec nos confrères de la radio ABK, Grégoire Owona s’est voulu tout de même rassurant : « On ne menace personne », assure-t-il, avant de poursuivre « mais il faut qu’on sache qu’en tant que travailleur, on a des droits mais aussi des devoirs ».

Toutefois, le militant du parti au pouvoir, pointe du doigt, le « jeu trouble » que jouerait la presse depuis le début de cette affaire « Je constate que la presse joue un mauvais rôle depuis le début de la grève du mouvement OTS. Aucun journaliste ne s’est approché du gouvernement », a-t-il regretté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    François Zoomevele, le promoteur de Radio Sud Basançon est mort !

    Une ville camerounaise

    Région de l’Est : Quatre enfants d’une même famille trouvent la mort après avoir consommé un repas empoissonné