in

Cameroun : Maurice Kamto annonce qu’il sera dans la rue le 26 janvier

Maurice Kamto souriant

Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a annoncé lors de ses prises de paroles ces derniers jours qu’il respectera la promesse qu’il a faite lors de son discours de fin d’année, d’organiser des marches dès le 26 janvier 2019 dans les villes du pays, contre la situation en zone anglophone et le « pillage sauvage de la fortune publique ».

Maurice Kamto souriant
Maurice Kamto au siège de son parti à Yaoundé – DR

 « Le 26 janvier 2019, nous lancerons les marches que j’ai annoncées dans mon message de fin d’année. Dans les principales villes du Cameroun, nous allons sortir, nous allons marcher pacifiquement, dans la paix, sans armes. Mais pour dire non! Ce qui se passe au Nord-Ouest et au Sud-Ouest ne se fait pas en notre monde. », a affirmé Maurice Kamto dans un discours ce 15 janvier au siège de son parti à Yaoundé.

Il dit devoir poursuivre la « résistance » aux fraudes électorales dont il aurait été victime lors des élections présidentielles du 07 octobre 2018. « Non au hold-up électoral! Non à l’atteinte sauvage à la fortune publique. Et si, on devait nous tuer à cette occasion, on nous tuera tous. Et si je devais être seul, qu’on me tue moi. C’est une cause qui me dépasse et elle vaut la peine que l’on mène des combats », poursuit-il.

Maurice Kamto a par ailleurs appelé les Camerounais à prendre leur destin en main et de stopper le scellage de leur sort qui se joue en ce moment à Yaoundé. En effet, le leader du MRC a révélé qu’un successeur à Paul Biya était entrain d’être préparé au sein du sérail.

Depuis l’annonce des résultats de la présidentielle, le MRC a organisé plusieurs manifestations publiques à l’effet de contester les résultas. Celles-ci ont été régulièrement peu suivies et parfois dispersées dans la violence, par les forces de l’Ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    machines inscriptions elecam

    Elecam France : Les inscriptions bloquées à cause d’une machine en panne

    Jean Michel Nintcheu 2

    Documents : Jean Michel Nintcheu annonce une triple manifestation publique à Douala