in

Cameroun : Le Sous-préfet de Douala 1er autorise la manifestation du SDF qui veut « défier le RDPC »

jean michel nintcheu sdf

Le Social Democratic Front (SDF) régional a déposé une déclaration de manifestation auprès du Sous-préfet de Douala 1er. Et ce jeudi 12 octobre 2017, l’autorité administrative a signé le récépissé de déclaration de manifestation prévue pour le samedi 21 octobre 2017.


jean michel nintcheu sdf
Jean-Michel Nintcheu, député SDF Littoral – DR

Au-delà de l’objet de cette manifestation, elle est en fait une réponse à celle organisée par le RDPC le dimanche 01er octobre 2017 pour scander haut et fort l’unité et l’indivisibilité du Cameroun comme l’a laissé entendre Jean Robert Wafo, Adjoint au Maire de Douala 2e  et Ministre de la communication du SDF pendant le programme « Droit de réponse » du dimanche 1er octobre sur les antennes d’équinoxe télévision.

«Si l’autorité administrative, qui a autorisé le RDPC à marcher, il y a une dizaine de jours, interdit notre manifestation, de même nature, dans le même contexte, ce serait une décision partisane et fantaisiste (…)Si de manière fantaisiste, il interdit notre manifestation sous le prétexte de trouble à l’ordre public, nous serons obligés de faire le constat de sa partialité », avait affirmé Jean-Michel Nintcheu président régional du SDF lors du dépôt de la déclaration de manifestation.

Pour approfondir :   Cameroun - Revendication fédéraliste : Pour Christopher Fomunyoh, « une solution consensuelle pourrait plutôt amener à une amélioration »

Eh bien ! La crainte du SDF de voir sa manifestation refusée a été dissipé par Jean-Marie Tchakui  qui a signé à cet effet, ce jeudi 12 octobre 2017, le récépissé de déclaration de manifestation publique avec occupation temporaire de la voie publique. Le Social democratic  front (SDF) va  organiser cette manifestation, pour marquer leur solidarité aux populations du Nord-ouest et du Sud-ouest.

recepis%C3%A9 d%C3%A9claration sdf douala

Cette décision du Sous-préfet, sonne également comme réparation à l’endroit du SDF, avec qui le bureau régional a un précédent. Jean-Marie Tchakui muté en septembre dernier,  alors sous-préfet de Douala 5ème, avait interdit un meeting de sensibilisation du principal parti de l’opposition au Cameroun sur le fédéralisme, suivi d’une marche pacifique dans les rues de Douala, pour des raisons de sécurité.

Pour approfondir :   Cameroun : Serge Espoir Matomba lance l’opération 300 maires et 100 députés en 2025

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

paul biya wikipedia sejours prives

Cameroun : Une page sur les séjours privés de Paul Biya créée sur Wikipédia

Joseph Siewe

Cameroun-Nécrologie : Joseph Siéwé, l’ancien coach de la fondation Samuel Eto’o est décédé