in

Cameroun : Le ministère du Tourisme et des Loisirs autorise la construction et l’ouverture de nouveaux hôtels

Hoteli

Dix jours après que le ministère des Sports et de l’Education physique a rendu publique la liste des 37 hôtels retenus pour la Can Total Energies Cameroun 2021, celui du Tourisme et des Loisirs a autorisé la construction d’une part, et l’ouverture d’autres part, de nouvelles infrastructure pour diversifier l’autre.

Hoteli
Un majordome en plein service- ilustration (c) Droits réservés

Les nouveaux hôtels autorisés à ouvrir font certainement partie des 37 choisis pour accueillir les délégations et les hommes de médias sur les 5 sites qui vont abriter la compétition du 9 janvier au 6 février 2022.

Le 3 août 2021, le Pr Narcisse Mouelle Kombi, en sa qualité de président nation du Cocan 20-21, a rendu officielle, la liste des infrastructures hôtelières dédiées à la Can. Au sortir d’une session de la Commission technique nationale des entreprises touristiques le 13 aout 2021, le Mintoul a, après examen d’une cinquantaine de dossiers posés sur sa table, « délivré 19 autorisations de construction d’hôtels, 15 autorisations d’ouverture d’hôtels, deux autorisations d’ouverture d’établissements de loisirs, une autorisation d’ouverture de restaurant, deux licences d’agences de voyages et un agrément de guide de tourisme. La Commission a émis un avis défavorable sur sept dossiers et un avis sous réserve sur cinq autres dossiers », a clarifié Taybe Ngaba, le directeur des entreprises touristiques au ministère du Tourisme et des Loisirs.

Pour approfondir :   Lutte contre la Covid-19 : Cabral Libii recommande de soutenir le traitement de Mgr Kleda

Le seul objectif en donnant cet accord est de fournir le pays en infrastructures vu le nombre de délégations provenant de 24 pays, qui prendront part à cette fête sportive et culturelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

personne Brenda Biya

Brenda Biya déclare ses biens dans les réseaux sociaux

L’ancien ministre Mefiro Oumarou a été inhumé hier