in ,

Cameroun : le journaliste Martinez Zogo enlevé à son domicile, Calixthe Beyala réagit

Le journaliste camerounais Martinez Zogo a disparu de son domicile à Yaoundé mardi 17 janvier.

FB IMG 1674061917028

Zogo qui est populairement connu à Yaoundé comme animateur de l’émission « Embouteillages » sur Radio Amplitude Fm aurait été enlevé dans la soirée du mardi 17 janvier 2023 alors qu’il rentrait chez lui, a appris Lebledparle.com. On ne sait toujours pas qui sont ses ravisseurs.

Toutefois, il convient de rappeler que Martinez Zogo a été arrêté en janvier 2020 et libéré trois mois plus tard (le 20 mars 2020) suite à d’immenses pressions nationales et internationales.

Calixthe Beyala

« … au cas où il t’arriverait quelque chose … »

Il n’y a pas eu de réaction officielle suite à sa disparition, mais l’écrivaine Calixthe Beyala a déjà commis un texte y relatif.

L’écrivaine promet un soulèvement de tout le peuple du journaliste s’il lui arrivait quoique ce soit.

« Martinez Zogo aurait disparu ? Vous avez dit disparu ????

Cher Martinez Zogo, mon cher frère de la Lékié, alors qu’ils avaient monté tout un scénario pour faire croire que je t’avais payé pour insulter la femme d’un certain dominant, je te croisais pour la première fois lorsqu’un des dominants a volé mon terrain.

Tu t’en vins spontanément à l’hôtel pour me porter secours. Je te posais devant témoin la question suivante : ” nous connaissions-nous ? ” tu me répondis : ” Je ne vous ai jamais vue, même pas en rêve.”

Tu fus interloqué par mes révélations, secoua la tête et me donna les noms de ceux qui t’avaient renseigné.

Depuis ce temps, des mois peuvent passer et puis un jour, un petit bonjour grande soeur, que j’accueillais toujours avec joie.

Ce matin, l’on me réveilla avec fracas pour me dire que tu avais disparu. Qu’auparavant, la voiture de ta femme avait été saccagée.

Je te promets, qu’au cas où il t’arriverait quelque chose, tout ton peuple sera debout comme un seul homme.

En attendant, j’espère un de tes “Bonjour grande soeur” en consultant mon portable tard dans les après-midi. »

2 Comments

Leave a Reply
  1. Notre Martine zogo national, notre socio -therapeuthe ,sois confiant rien ne t arrivera ,s’ils ont eu l habitude d enlever, massacrer, torturer ou voir même tuer ….toi rien ne t arrivera sinon non promettons le pire ,

  2. Monsieur Atega, tu en est toujours sure ou tu attneds patiement ton tour pour t’en rendre compte. Vous etes tous Drole decidément

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FB IMG 1674036319737

MMA : le Predator s’explique sur sa rupture de contrat avec l’UFC

20230118 185210 0000

Calixthe Beyala sur le texte de Mongo Beti à son sujet : « On ne s’était jamais rencontrés pour que je puisse porter le moindre jugement sur lui et l’inverse est vrai ! »