in

Cameroun : Le collectif des médecins indignés valide la suppression de la prime de 2400FCFA

Cameroun : Le collectif des médecins indignés valide la suppression de la prime de 2400FCFA

Le consensus a été trouvé au cours d’une rencontre entre le Dr Manaouda Malachie et le collectif de médecins dits indignés le 4 août 2020.

Cameroun : Le collectif des médecins indignés valide la suppression de la prime de 2400FCFA
Réunion de concertation – Capture écran 

Le collectif des médecins « indignés » a renoncé aux revendications. Il a validé la suppression de la prime de 2400FCFA représentant la prime de « technicité agent technique » que les médecins ont vu amputée de leurs salaires à la fin du mois de juillet 2020.

C’est ce qui ressort de la réunion de concertation tenue entre le ministre de la Santé publique et la coopération le 4 août 2020.

 « Nous tenons déjà à remercier Monsieur le ministre de la Santé publique qui a tenu cette réunion de concertation à l’issue du cri de cœur de certains personnels médicaux qui ont vu leur prime amputée d’une somme de 2400F. C’était donc une prime querellée et en tant que responsable d’une organisation des médecins, j’étais naturellement interpellé par les membres et nous avons donc porté le plaidoyer de ces médecins au cours de cette réunion », rend compte le Dr Roger Etoa, figure de proue de l’association.

Pour ce médecin, « Il a été convenu qu’il s’agissait effectivement d’un malentendu, d’un problème d’interprétation de cette disposition, de cette suppression de prime. Les échanges ont été ma foi, houleux mais nous avons trouvé un consensus qui permet au ministre de la Santé de continuer ce travail d’assainissement du fichier solde de l’Etat tout en espérant mettre en place un vrai plaidoyer pour la revalorisation des salaires des médecins », a-t-il confié à notre confrère de CRTV web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Répartition des fonds du Covid-19 : Jean Lambert Nang s’en prend violemment à Sismondi Barlev Bidjocka

    Répartition des fonds du Covid-19 : Jean Lambert Nang s’en prend violemment à Sismondi Barlev Bidjocka

    Cameroun : Accusé par Sismondi Barlev Bidjocka d’avoir perçu 8 milliards, René Emmanuel Sadi rétablit les faits

    Cameroun : Accusé par Sismondi Barlev Bidjocka d’avoir perçu 8 milliards, René Emmanuel Sadi rétablit les faits