in

Cameroun : Le CNC sanctionne six responsables de presse et sept journalistes

Cameroun : Le CNC sanctionne six responsables de presse et sept journalistes

La décision est tombée au journal de 17 heures du mardi 6 avril 2021.

Cameroun : Le CNC sanctionne six responsables de presse et sept journalistes
 Sismondi Barlev Bidjocka (c) Droits réservés

D’après la décision du Conseil national de la Communication(CNC) rendue public hier, ils sont au total, sept responsables de médias (presse papier ou radios) qui sont épinglés pour des faits de manquements à la profession de journaliste.

Dans la foulée, Sismondi Barlev Bidjocka, le promoteur de la RIS FM, écope de trois mois de sanction pour l’affaire l’opposant au Secrétaire Général de la Présidence Ferdinand Ngoh Ngoh dans laquelle il est coupable « des accusations non fondées et offensantes de nature à porter atteinte à l’honorabilité ».

 Bien plus, le directeur de la publication du journal Essingan, Robert Marie Eloundou et le journaliste Léger Ntiga, ont un mois de suspension pour avoir tenue, dans le numéro du tabloïde paru le 28 août 2020, « des propos de nature à porter atteinte à l’honorabilité» à M. Grégoire Owona.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Sanctions des journalistes par le conseil national de la communication <a href=”https://t.co/rPExUGFjgz”>pic.twitter.com/rPExUGFjgz</a></p>&mdash; thierry ngogang (@Thierry_Ngogang) <a href=”https://twitter.com/Thierry_Ngogang/status/1379527768803774476?ref_src=twsrc%5Etfw”>April 6, 2021</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Pour rappel, l’une des récentes décision de l’instance que dirige Peter Essoka remonte au terme de 27e session ordinaire du Conseil national de la Communication tenue le 30 juillet 2020 à Yaoundé Jean-Jacques Zé, Parfait Ayissi Etoa et leur patron sont suspendus pour une durée d’un mois de l’exercice de leurs fonctions dans l’affaire qui les oppose au Conseil national de la Communication « Suite à la diffusion des propos offensants et stigmatisant de nature à porter atteinte à l’honorabilité des personnes et à la dignité d’une communauté au cours des programmes intitulés « Tour d’Horizon » du 25 juin 2020 et « Club d’Élites » du 5 juillet 2020 et du journal télévisé de 12 heures sur les antennes de la chaine de télévision dénommée Vision4 », pouvait-on lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun :  Albert Dzongang se déchaine sur ses camarades du MRC au sujet de Maurice Kamto

    Cameroun :  Albert Dzongang se déchaine sur ses camarades du MRC au sujet de Maurice Kamto

    Cameroun : La vérité cachée sur la mort d’Alim Garga Hayatou

    Cameroun : La vérité cachée sur la mort d’Alim Garga Hayatou