in , ,

Cameroun : La revue de presse du vendredi 23 décembre 2022

Très chers abonnés, bonjour et merci de vous connecter encore à lebledparle.com pour suivre votre revue quotidienne de la presse. Comme tous les matins, retrouvez ci-après, l’essentiel des informations parues dans les kiosques ce jour au Cameroun.

Capture 5

Commençons ce matin dans les collectivités territoriales décentralisées. La Commune de Soa dans la région du Centre a son Hôtel de Ville. L’ouvrage d’une valeur de 600 millions de FCFA a été inauguré le 14 décembre 2022. Le journal L’Activateur qui en parle ce matin nous renseigne qu’il est construit sur un rez-de-chaussée et deux étages, sur financement du le FEICOM. « Le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local, a recommandé au Maire et aux populations de transformer la ville universitaire de Soa en une “smart city”, ville intelligente. L’hôtel de ville de la Commune de SOA, dans la Mefou et Afamba est, pour la réalisation du bâtiment, son équipement et ses aménagements extérieurs, ainsi que la mise en œuvre de systèmes autonomes d’approvisionnement en eau et électricité », peut-on lire.

Le dernier moratoire accordé aux producteurs en sachet expire le 31 décembre. La Voix du Consommateur nous apprend qu’à 8 jours de l’entrée en vigueur de cette mesure, ces boissons s’arrachent en ville, comme en campagne par une clientèle à faible pouvoir d’achat, notamment, les jeunes.

Dans sa publication de ce matin, le quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune propose de faire une incursion dans les paroisses à la veille de la naissance du Christ. Des bénévoles sont mobilisés pour la préparation. Retrouvez le film des préparatifs de la fête de Noel dans les colonnes de journal.

Et pendant qu’on est en plein dans les préparatifs de la fête de la nativité, les ordures elles, débordent les rues de Yaoundé, alerte Mutations.

À côté de cela, c’est les populations de Banyo qui n’ont plus accès à l’eau potable depuis le début du mois de décembre. Selon le journal Innovations qui relaie l’information, la Camwater justifie la situation par le fait que les poteaux électriques qui alimentaient la station de production d’eau dans cette localité ont été détruits par des feux de brousse.

Chers abonnés, c’est ici que prend fin notre revue de presse ce matin. Merci de l’avoir suivi. À lundi pour une autre édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tak Bienvenue

Nécrologie : Décès de l’honorable Tak Bienvenu

Andre Onana 24

Lions indomptables : André Onana se retire définitivement de la tanière