in

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 30 mars 2020

Le 30 mars 2020

Abonnés de la revue de presse, bonjour ! Merci d’avoir une fois de plus répondu présent à ce rendez-vous quotidien. Après un week-end intense en actualité, notamment sur Covid-19 et la sortie du leader du MRC interpellant le chef de l’État à « prendre ses responsabilités » face à cette pandémie, plusieurs journaux en kiosque ce lundi 30 mars 2020, chacun en fonction de sa ligne éditoriale, ont consacré leurs Unes à ses informations. Lebledparle.com, vous en livre la quintessence telle que traitée par nos confrères de la presse classique.  

Le 30 mars 2020
Quelques Unes parues en kiosque ce matin

Ouvrons cet exercice avec le journal l’Économie qui dans son numéro de ce jour, révèle que les économies de la CEMAC sont au scanner en raison des multiples défis auxquels elles font face. De la page 6 à 7, notre confrère indique qu’en plus des défis sécuritaires, du rétablissement des équilibres macroéconomiques, et des diversifications économiques, les pays de la sous-région sont désormais confrontés à la pandémie du Covid-19 qui fait des milliers de morts dans le monde.   

Le journal d’expression anglaise, The Sun dans sa livraison de ce matin fait savoir de la page 2 à la page 6 que le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji au cours de la réunion d’évaluation des mesures de lutte contre le coronavirus au Cameroun, tenue hier à Yaoundé, a appelé les membres du gouvernement a se mobilisé pour davantage combattre cette crise sanitaire. De son côté, indique notre confrère, le ministre de la Santé, Manaouda Malachie invite les populations à dénoncer tous les cas suspects qui pourraient se retrouver dans leurs entourages. The Sun note également qu’en plus de la descente des équipes du ministère de la Santé à Douala pour diagnostiquer les cas suspects, un premier malade du Covid-19 a été enregistré dans la ville de Limbé.

Cameroon Tribune parle ce matin d’un fait tout à fait original, et spécifique au Cameroun. Selon notre confrère, au moment où les pouvoirs publics s’attèlent à faire respecter les mesures de restriction destinées à freiner la propagation du coronavirus au Cameroun, le préfet du département du Mfoudi à découvert que des passagers venus d’Europe et placés en quarantaine dans des hôtels de Yaoundé, avait fait entrer des prostituées pour s’offrir une partie de plaisir. Le journal de Marie-Claire Nana rassure tout de même qu’une cinquantaine de ses professionnelles de sexes a été mise aux arrêts et la sécurité renforcée autour de ces hôtels.  

Pour approfondir :   Retrait de la CAN 2019 au Cameroun : L'ombre du fantôme d'Ahmadou Ahidjo

Le Jour de ce jour, faisant une autopsie de la gestion de la pandémie sur le territoire camerounais, conclut que « le Cameroun est mal parti ».

Le Zénith parle plutôt d’une brouille qui existerait entre le ministre de la Santé et collègue des Finances autour de la mise en œuvre des recommandations du chef de l’État pour barrer la voie au Covid-19 : « Accusé de pantalonnade et de complaisance dans l’application des mesures gouvernementales ; le ministre de la Santé aurait trouvé un bouc émissaire en son collègue des Finances, Louis Paul Motazé qu’il dit ne pas mettre à sa disposition, des fonds qu’il exige allant aux antipodes de la nomenclature budgétaire », peut-on lire en page 3.

Le trihebdomadaire de Jean-Pierre Amougou Belinga, L’Anecdote donne la parole ce lundi au maire de la commune d’arrondissement de Njombé-Penja, Paul Eric Kingué. Dans son interview accordée au journal L’Anecdote, l’ancien allié du MRC fustige la « charge » de Maurice Kamto sur le régime Biya, notant dans la foulée « l’inconsistance » de celui-ci. Paul Éric Kingué trouve d’ailleurs « indigeste » et « abominable », l’irrévérence du leader du MRC à l’endroit du chef de l’État. « Un ultimatum à un chef d’État en exercice est abominable », indique-t-il dans les colonnes du journal.

Une seule interrogation à la Une du trihebdomadaire Le Soir : « Kamto ignore-t-il les règles dans une République ? » dans son édition en kiosque ce matin, le journal d’Armand Mbianda regrette les propos de Maurice Kamto qui dans sa récente sortie relative à la gestion du Covid-19 au Cameroun, a donné des injonctions au président de la République, lui donnant un délai de sept jours pour qu’il apporte des solutions efficaces à cette crise sanitaire.

Pour approfondir :   Clarence Yongo lauréate de la première édition du « prix SESHAT du courage féminin dans le journalisme Camerounais »

Le journal Émergence revient également sur cette sortie et propose des réactions de quelques militants du RDPC, notamment les ministres Jacques Fame Ndongo et Grégoire Owona, ainsi que celle du directeur adjint du cabinet civil du chef de l’État, Oswald Baboké.

« Monsieur Kamto, qui êtes-vous pour donner un ultimatum à un chef d’État ? » C’est le titre qui fait la Une d’InfoMatin de ce matin. En effet, le quotidien de Dieudonné Mveng reprend la réaction du ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona dans laquelle il tente de recadrer le président national du MRC à la suite de ses propos à l’endroit de Paul Biya, président de la République.

Bayero Fadil, représentant légal de Holding Shares Incorporated S.A « Bafoue le confinement », c’est ce que nous apprend l’hebdomadaire de Max Pandjo ce matin. Le journal L’Indépendant dans sa publication de cette semaine renseigne que Bayero Fadil, attendu au tribunal de Douala-Ndokotti ce 30 mars 2020, pour délit d’émission d’un chèque sans prévision de plus de 24 millions de FCFA, a « bravé » les mesures gouvernementales interdisant les regroupements de plus 50 personnes. Le week-end dernier, soutient notre confrère, il a célébré son mariage « en grande pompe » avec sa « fiancée de 18 ans ».  

Très chers abonnés, c’est un réel plaisir de vous servir tous les matins. Merci de rester fidèle à lebledparle.com. Prenez soin de vous et surtout en cette période de crise, protégeons-nous et barrons la voie au Covid-19. Bon début de semaine !

{module Revue de presse sponsor}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CapturePONce

Infidélités, accusation de tribalisme, clash avec Mani Bella : Tout ce qu’il faut retenir du direct Facebook de Lady Ponce

malachie manaouda conf 1

Coronavirus : Le ministre de la santé annonce 142 cas d’infections au Cameroun