in

Cameroun : La première station de traitement de boues de vidange voit le jour

bouer

Le chantier sera officiellement inauguré le 22 septembre 2021 par Luc Atangana Messi, le Maire de Yaoundé.

bouer
 Première station de traitement de boues de vidange(c) Droits réservés

Financé à hauteur de 2,6 milliards par l’Agence française de développement (AFD) et l’Association internationale des maires francophones (AIMF), la première station de traitement de boues de vidange sera officiellement inaugurée le 22 septembre 2021 par Luc Messi Atangana. 

L’infrastructure est située à Etoa, une périphérie Est localisée à près de 20 de kilomètres du centre-ville de Yaoundé, capitale politique et siège des institutions camerounaises.

Il faut noter que le projet aujourd’hui réalisé a été lancé en 2018 du temps où Gilbert Tsimi Evouna était délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé(Cuy).

Mis en place dans le cadre de la deuxième phase du Projet d’assainissement de Yaoundé (PADY II), la station de traitement de boues de vidange apportera une solution à la santé des populations qui se plaignaient du phénomène de pollution causé par les drains de Yaoundé qui se déversent dans les fleuves Mfoundi, Mefou et Nyong.

Avec cette innovation, la Mairie de la ville entend réduire, voire éliminer les maladies qu’entrainaient ces eaux usées, rendant fragile, la santé des habitants.

Pour approfondir :   Télédistribution : Afrique Média dément avoir été suspendue par le CNC et l'accuse de mensonge


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ekom

Crise anglophone : Environ 40 présumés complices des séparatistes interpellées par la police nigériane

Catoli

Des personnes du 3ème âge chassées de l’Eglise catholique au village Ndonko par Mbalmayo pour pratique présumée de sorcellerie