in

Cameroun : La CNPS ouvre une maison des retraités

zcnps
© journalducameroun

zcnps

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona a inauguré mardi à Sangmélima, dans la région du Sud, la «Maison des Retraités». Un joyau architectural étalé sur plus de 1.000m2 subdivisé en 12 bureaux, un abri pour pensionnés, une zone de guichet et une grande salle de fêtes.

Les travaux, qui ont duré environ huit mois, ont coûté plus de 231.700.000 FCFA; sur fonds propres de la Caisse nationale de la prévoyance sociale (CNPS). Pour le directeur général de la CNPS, Noël Alain Olivier Mekoulou Mvondo Akame, trois raisons majeures ont déterminé sa structure à mettre en œuvre ce projet à Sangmélima.

Entre autres raisons, la résolution du problème lié à l’éloignement des pensionnés de la ville, de l’ensemble du département et de leur centre de rattachement, qui était jusque-là Ebolowa. «La création du centre de prévoyance sociale de Sangmélima et la construction de la Maison des Retraités que nous inaugurons cadrent donc parfaitement avec nos ambitions managériales», a déclaré le Dg, Alain Noël olivier Mekoulou Mvondo. Pourquoi un tel investissement dans un chef-lieu de département? «Le Département regorge de nombreuses potentialités», répond le Dg.

Pour approfondir :   Chantal Ayissi tacle son ex-compagnon Roméo Dika : « Il a plutôt profité des largesses de ma famille pour s’en sortir »

Il cite entre autres, la création des plantations industrielles et l’exploitation forestière, qui sont autant de «poches d’utilisation d’une main d’œuvre qui peut et doit légitimement aspirer à une couverture sociale que seule peut offrir la CNPS, qui attend donc des retombées financières évidentes», estime le Dg de la CNPS, qui a reçu un «merci» des retraités de la localité.

D’ailleurs, le porte-parole des retraités de Sangmélima a révélé que le Dg de la CNPS a prescrit un délai de 15 jours pour le traitement des dossiers complets de pension vieillesse, d’invalidité et de décès; un mois pour boucler les dossiers d’allocations familiales, 45 jours pour les dossiers relatifs aux accidents, 15 jours pour les allocations prénatales et de maternité, 72 heures, voire 24 heures pour l’aboutissement des dossiers d’indemnité journalière de congé de maternité.

Pour approfondir :   Vaccin contre le Covid-19, le Sénégal aurait donné son accord

{module Pour_articles_societe|division}

{jcomments on}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

andre siaka grand

André Siaka ne quitte pas les Brasseries du Cameroun, il va lancer un projet personnel

s longue longue large

Condamnation : Longuè Longuè demande un transfert au Cameroun