in

Cameroun : La classe politique rend hommage à Paul Eric Kingue

PEK Mort

Paul Eric Kingue, le maire de Njombe Penja est décédé cette nuit à Douala à l’hopital militaire. L’ancien directeur de campagne de Maurice Kamto lors des élections présidentielles de 2018, était souffrant depuis deux semaines souligne son entourage. Il était âgé de 55 ans.


PEK Mort
Paul Eric Kingué – capture photo

Paul Éric Kingué représentait le symbole d’une jeunesse combattante pour le changement positif et l’évolution de la société. Hommage à un homme exceptionnel ! PEK a été l’un des maires les plus actifs du Cameroun, dans sa polyvalence et son engagement.

La classe politique lui rend hommage. Lebledparle.com vous propose quelques réactions.

Honorable Marinette Yetna, Député de la nation, Président de section RDPC Sanaga-Maritime et Membre de la Commission de l’éducation, formation prof et de la jeunesse de l’assemblée nationale.

Arsène Gaël Onana, militant du RDPC et Conseiller municipal de Mengueme

Louis Marie Kakdeu du CRAC

Tiriane Balbine Nadège Noah du MRC

Les autres cadres du MRC ont aussi rendu hommage à Paul Eric Kingué, comme Me Désiré Sikati.

Pour approfondir :   Hervé Emmanuel Nkom : « Joshua Osih est-il plus Camerounais que moi ? »

Dénis Nkwébo du Manidem 

Cabral Libii du PCRN

Nourane Fotsing du PCRN

Hommage de la société civile 

David Eboutou 

« Le souvenir que PEK me laisse est celui d’un élu local ayant à coeur le développement de sa commune et par là, une implémentation décisive de la décentralisation. Le projet visant à paver les rues de sa ville illustre l’aptitude du vice président de Villes et Communes Unies du Cameroun(CVUC), à mettre les intérêts de Njombe-Penja au dessus des siens. Le président du Mouvement Patriotique Pour un Cameroun Nouveau (MPCN) était aussi un homme de culture. L’ouverture de la télévision School TV Africa illustre l’envergure nationale et internationale que ce maire avait obtenu en s’intéressant aux questions d’éducation de la jeunesse face au moment coronal. Mes condoléances aux siens et que ton âme repose en paix, vaillant gladiateur…. », écrit Yvan Gaon Issekin, politologue sur Facebook le lundi 22 mars 2021.

Pour approfondir :   Meurtre de Lydienne Taba : La presse et la famille de la défunte écartées de la reconstitution des faits

Le corps du Président du MPCN a été conduit à  Njombe Penja dans le Moungo. L’inhumation pourrait avoir lieu dans 48 heures, selon les indications du Sous-préfet qui a également dit qu’il serait décédé de suite de Covid-19. L’un des mastodontes de la politique nourrissait de grands projets pour sa commune. Paul Éric Kingue était par ailleurs le vice-président des communes et villes unies du Cameroun ( CVUC ) et président du parti politique  » Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau ( MPCN ).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guibail

Guibai Gatama au gouvernement: « Empruntez aussi des milliards pour sauver l’école dans le Septentrion »

Bernard Njonga Cerceuil

L’organisation des obsèques au Cameroun : Hommage aux disparus ou fêtes mondaines ? (Tribune)